Bản dịch ý nghĩa nội dung Qur'an - Dịch thuật tiếng Pháp - Trung tâm Quốc tế Nur * - Mục lục các bản dịch

Tải về XML Tải về CSV Tải về Excel API
Please review the Terms and Policies

Ý nghĩa nội dung Chương: Chương Al-Baqarah
Câu:
 

AL-BAQARAH

الٓمٓ
1. Alif, Lâm, Mîm.[5]
[5] Ces lettres mystérieuses, pas toujours les mêmes, forment le premier verset dans nombre de sourates. Leur secret reste inviolé jusqu’à nos jours, malgré les diverses interprétations toutes les unes moins certaines que les autres. L’essentiel est d’en retenir le caractère indéchiffrable, qui confirme l’origine divine du Coran. Hâ-mîm, Alif-lâm-mîm, etc., fonctionnent comme des clés qui ouvrent les sourates mais dont les référents semblent excéder les limites de l’intelligence humaine.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
ذَٰلِكَ ٱلۡكِتَٰبُ لَا رَيۡبَۛ فِيهِۛ هُدٗى لِّلۡمُتَّقِينَ
2. Voici le Livre à propos duquel il n’y a nul doute, guide pour les gens pieux,
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
ٱلَّذِينَ يُؤۡمِنُونَ بِٱلۡغَيۡبِ وَيُقِيمُونَ ٱلصَّلَوٰةَ وَمِمَّا رَزَقۡنَٰهُمۡ يُنفِقُونَ
3. qui croient à l’Inconnaissable (ghayb),[6] accomplissent la Çalât[7] et dépensent des biens que Nous leur avons dispensés.
[6] Nous conserverons la transcription de la notion arabe lorsqu’elle n’est que partiellement traductible en français. Le mot ghayb signifie plus que l’invisible ou l’inconnaissable. Sa racine réfère aux connaissances « absentes » comme le confirme le trilitère غاب. Il s’agit de connaissances relatives à la fois au passé, au présent et à l’avenir. Ce sont les secrets et les mystères de l’univers, inaccessibles aux capacités intellectuelles ou prémonitoires de l’être humain, car cela est du ressort de la seule omniscience divine.
[7] Nous conservons ce mot arabe qui, traduit souvent par prière, perd de son sens spécifique. La notion de « prière » est générique, qui recouvre plusieurs dénotations évoquant tantôt le recueillement, tantôt l’invocation aux sens ordinaires. Tandis que la Çalât désigne l’un des cinq piliers de l’Islam et qui consiste à accomplir le devoir sacré et rituel des cinq prières quotidiennes : à l’aube (al-fajr), vers midi (adh-dhohr), l’après-midi (al-açr), après le coucher du soleil (al-maghrib), le soir (al-ishâ’). Les gestes rituels répétés au cours de chaque Çalât sont rigoureusement déterminés selon ces cinq moments quotidiens et s’enchaînent suivant les stations suivantes : debout, buste incliné vers l’avant, génuflexion, prosternation, assis.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَٱلَّذِينَ يُؤۡمِنُونَ بِمَآ أُنزِلَ إِلَيۡكَ وَمَآ أُنزِلَ مِن قَبۡلِكَ وَبِٱلۡأٓخِرَةِ هُمۡ يُوقِنُونَ
4. Ceux qui croient à ce qui t’a été révélé et à ce qui a été révélé avant toi, et qui croient avec certitude à la vie future.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
أُوْلَٰٓئِكَ عَلَىٰ هُدٗى مِّن رَّبِّهِمۡۖ وَأُوْلَٰٓئِكَ هُمُ ٱلۡمُفۡلِحُونَ
5. Ceux-là sont sur la voie de leur Seigneur et ceux-là sont ceux qui ont réussi.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:

إِنَّ ٱلَّذِينَ كَفَرُواْ سَوَآءٌ عَلَيۡهِمۡ ءَأَنذَرۡتَهُمۡ أَمۡ لَمۡ تُنذِرۡهُمۡ لَا يُؤۡمِنُونَ
6. Ceux qui ont mécru, que tu les avertisses ou non, n’en seront pas moins mécréants.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
خَتَمَ ٱللَّهُ عَلَىٰ قُلُوبِهِمۡ وَعَلَىٰ سَمۡعِهِمۡۖ وَعَلَىٰٓ أَبۡصَٰرِهِمۡ غِشَٰوَةٞۖ وَلَهُمۡ عَذَابٌ عَظِيمٞ
7. Allah a scellé leurs cœurs et leur ouïe, leur vue est obnubilée par un voile et il leur est promis un terrible supplice.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَمِنَ ٱلنَّاسِ مَن يَقُولُ ءَامَنَّا بِٱللَّهِ وَبِٱلۡيَوۡمِ ٱلۡأٓخِرِ وَمَا هُم بِمُؤۡمِنِينَ
8. Il est des gens qui disent : « Nous croyons en Allah et au Jour Dernier » et[8] qui ne sont point croyants.
[8] Conformément au « waw » du texte coranique, nous avons employé la conjonction « et » avec sa valeur adversative, au sens de « mais » : وما هم بمؤمنين
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
يُخَٰدِعُونَ ٱللَّهَ وَٱلَّذِينَ ءَامَنُواْ وَمَا يَخۡدَعُونَ إِلَّآ أَنفُسَهُمۡ وَمَا يَشۡعُرُونَ
9. Ils cherchent à tromper Allah et ceux qui ont cru mais ils ne trompent qu’eux-mêmes et ne le sentent pas.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
فِي قُلُوبِهِم مَّرَضٞ فَزَادَهُمُ ٱللَّهُ مَرَضٗاۖ وَلَهُمۡ عَذَابٌ أَلِيمُۢ بِمَا كَانُواْ يَكۡذِبُونَ
10. Leurs cœurs sont minés par une maladie, alors Allah a ajouté à leur maladie[9] et ils auront un châtiment douloureux pour avoir menti.
[9] La répétition du mot « maladie », qui qualifie le mal qui ronge les cœurs des hypocrites, est fidèle au redoublement lexical qui caractérise le verset.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَإِذَا قِيلَ لَهُمۡ لَا تُفۡسِدُواْ فِي ٱلۡأَرۡضِ قَالُوٓاْ إِنَّمَا نَحۡنُ مُصۡلِحُونَ
11. Et s’il leur est dit : « Ne semez point la corruption sur terre », ils répondent[10] : « Nous sommes en vérité des réformateurs. »
[10] Le verbe قال, dont la redondance est naturelle en arabe, a une valeur générique qui exprime, suivant chaque contexte, d’autres variétés spécifiques : « répondre », « répliquer », « préciser », « rétorquer », « ajouter », etc. La langue française doit tenir compte de cette variété en évitant, de temps en temps, cette répétition du même verbe « dire ». En effet, si cette reprise est parfaitement tolérée en arabe, elle peut devenir insoutenable en français.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
أَلَآ إِنَّهُمۡ هُمُ ٱلۡمُفۡسِدُونَ وَلَٰكِن لَّا يَشۡعُرُونَ
12. Ce sont pourtant eux les corrupteurs mais ils ne le sentent pas.[11]
[11] L’expression arabe وما يشعرون et ولا يشعرون se traduit plus fidèlement parfois par « ils ne le sentent pas » que par « ils ne s’en rendent pas compte ». En outre, la terminaison de la formule répétée en refrain en queue des versets 12, 13 et 14 par l’adverbe « pas » sied mieux, semble-t-il, au rythme assonancé.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَإِذَا قِيلَ لَهُمۡ ءَامِنُواْ كَمَآ ءَامَنَ ٱلنَّاسُ قَالُوٓاْ أَنُؤۡمِنُ كَمَآ ءَامَنَ ٱلسُّفَهَآءُۗ أَلَآ إِنَّهُمۡ هُمُ ٱلسُّفَهَآءُ وَلَٰكِن لَّا يَعۡلَمُونَ
13. Et quand il leur est dit : « Croyez donc comme ont cru les (autres) hommes », ils disent : « Allons-nous donc croire comme ont cru les ignares ? [12] » Ce sont bien eux les ignares mais ils ne le savent pas.
[12] Le dictionnaire arabe Lisân Al-Arab donne comme sens principal de سفيه : « ignorant ». Outre le sens fortement péjoratif de « ignare », qualificatif dont ont été indûment traités les Çahâba (Compagnons du Prophète), le choix de cette traduction favorise l’assonance (la rime) avec « croire ».
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَإِذَا لَقُواْ ٱلَّذِينَ ءَامَنُواْ قَالُوٓاْ ءَامَنَّا وَإِذَا خَلَوۡاْ إِلَىٰ شَيَٰطِينِهِمۡ قَالُوٓاْ إِنَّا مَعَكُمۡ إِنَّمَا نَحۡنُ مُسۡتَهۡزِءُونَ
14. Lorsqu’ils croisent ceux qui ont cru, ils (leur) disent : « Nous avons cru », mais quand ils se retrouvent seuls avec leurs démons, ils disent : « Nous sommes avec vous. Nous ne faisons que nous moquer (des croyants). »
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
ٱللَّهُ يَسۡتَهۡزِئُ بِهِمۡ وَيَمُدُّهُمۡ فِي طُغۡيَٰنِهِمۡ يَعۡمَهُونَ
15. Allah Se moque d’eux, Qui les confortera dans leurs débordements et les laissera patauger dans leur aveuglement.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
أُوْلَٰٓئِكَ ٱلَّذِينَ ٱشۡتَرَوُاْ ٱلضَّلَٰلَةَ بِٱلۡهُدَىٰ فَمَا رَبِحَت تِّجَٰرَتُهُمۡ وَمَا كَانُواْ مُهۡتَدِينَ
16. Ce sont ceux-là qui ont troqué la juste voie contre l’égarement. Leur commerce alors n’a point prospéré et ils n’ont pas su trouver le droit chemin.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:

مَثَلُهُمۡ كَمَثَلِ ٱلَّذِي ٱسۡتَوۡقَدَ نَارٗا فَلَمَّآ أَضَآءَتۡ مَا حَوۡلَهُۥ ذَهَبَ ٱللَّهُ بِنُورِهِمۡ وَتَرَكَهُمۡ فِي ظُلُمَٰتٖ لَّا يُبۡصِرُونَ
17. Leur cas est semblable à celui qui allume un feu (pour se diriger). Mais leur feu ayant éclairé ce qui était autour d’eux, Allah a pris leur lumière et les a laissés dans les ténèbres où ils ne pouvaient plus rien voir.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
صُمُّۢ بُكۡمٌ عُمۡيٞ فَهُمۡ لَا يَرۡجِعُونَ
18. Sourds, muets, aveugles, ils ne reviendront pas.[13]
[13] De leur erreur. Leur égarement est irréversible, arrivé comme il l’est au point de non-retour.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
أَوۡ كَصَيِّبٖ مِّنَ ٱلسَّمَآءِ فِيهِ ظُلُمَٰتٞ وَرَعۡدٞ وَبَرۡقٞ يَجۡعَلُونَ أَصَٰبِعَهُمۡ فِيٓ ءَاذَانِهِم مِّنَ ٱلصَّوَٰعِقِ حَذَرَ ٱلۡمَوۡتِۚ وَٱللَّهُ مُحِيطُۢ بِٱلۡكَٰفِرِينَ
19. Ou comme (le cas de) ceux qui, lorsque du ciel tombe une averse charriant ténèbres, tonnerre et éclairs, mettent leurs doigts dans leurs oreilles craignant la foudre et appréhendant la mort ; mais Allah, de partout, cerne les mécréants.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
يَكَادُ ٱلۡبَرۡقُ يَخۡطَفُ أَبۡصَٰرَهُمۡۖ كُلَّمَآ أَضَآءَ لَهُم مَّشَوۡاْ فِيهِ وَإِذَآ أَظۡلَمَ عَلَيۡهِمۡ قَامُواْۚ وَلَوۡ شَآءَ ٱللَّهُ لَذَهَبَ بِسَمۡعِهِمۡ وَأَبۡصَٰرِهِمۡۚ إِنَّ ٱللَّهَ عَلَىٰ كُلِّ شَيۡءٖ قَدِيرٞ
20. L’éclair, de justesse, manque de leur ravir la vue ; chaque fois qu’il illumine pour eux (ce qui les entoure), ils y marchent, et aussitôt que tout s’assombrit autour d’eux, ils s’arrêtent. Si Allah voulait, Il prendrait leur ouïe et leur vue. Allah, en effet, est de Toute chose Infiniment Capable.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
يَٰٓأَيُّهَا ٱلنَّاسُ ٱعۡبُدُواْ رَبَّكُمُ ٱلَّذِي خَلَقَكُمۡ وَٱلَّذِينَ مِن قَبۡلِكُمۡ لَعَلَّكُمۡ تَتَّقُونَ
21. Ô hommes ! Adorez votre Seigneur Qui vous a créés, vous et ceux qui vous ont précédés. Ainsi saurez-vous (Le) craindre pieusement.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
ٱلَّذِي جَعَلَ لَكُمُ ٱلۡأَرۡضَ فِرَٰشٗا وَٱلسَّمَآءَ بِنَآءٗ وَأَنزَلَ مِنَ ٱلسَّمَآءِ مَآءٗ فَأَخۡرَجَ بِهِۦ مِنَ ٱلثَّمَرَٰتِ رِزۡقٗا لَّكُمۡۖ فَلَا تَجۡعَلُواْ لِلَّهِ أَندَادٗا وَأَنتُمۡ تَعۡلَمُونَ
22. C’est Lui Qui a fait de la terre une couche pour vous et du ciel un toit ; (et c’est Lui) Qui a fait descendre du ciel de l’eau dont Il a fait sortir des fruits divers pour vous nourrir. Ne trouvez donc point d’émules à Allah en sachant bien (qu’Il n’en a point).
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَإِن كُنتُمۡ فِي رَيۡبٖ مِّمَّا نَزَّلۡنَا عَلَىٰ عَبۡدِنَا فَأۡتُواْ بِسُورَةٖ مِّن مِّثۡلِهِۦ وَٱدۡعُواْ شُهَدَآءَكُم مِّن دُونِ ٱللَّهِ إِن كُنتُمۡ صَٰدِقِينَ
23. Et si vous êtes dans le doute au sujet de ce que Nous avons fait descendre (en révélation) sur Notre Serviteur,[14] produisez donc une sourate du même genre et appelez vos témoins en dehors d’Allah, si vous êtes sincères.
[14] Le Prophète Muhammad, (paix et bénédiction d’Allah sur lui).
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
فَإِن لَّمۡ تَفۡعَلُواْ وَلَن تَفۡعَلُواْ فَٱتَّقُواْ ٱلنَّارَ ٱلَّتِي وَقُودُهَا ٱلنَّاسُ وَٱلۡحِجَارَةُۖ أُعِدَّتۡ لِلۡكَٰفِرِينَ
24. Et si vous ne le faites pas - et vous ne le ferez point - craignez le feu dont les hommes et les pierres seront le combustible et qui a été préparé pour les mécréants.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:

وَبَشِّرِ ٱلَّذِينَ ءَامَنُواْ وَعَمِلُواْ ٱلصَّٰلِحَٰتِ أَنَّ لَهُمۡ جَنَّٰتٖ تَجۡرِي مِن تَحۡتِهَا ٱلۡأَنۡهَٰرُۖ كُلَّمَا رُزِقُواْ مِنۡهَا مِن ثَمَرَةٖ رِّزۡقٗا قَالُواْ هَٰذَا ٱلَّذِي رُزِقۡنَا مِن قَبۡلُۖ وَأُتُواْ بِهِۦ مُتَشَٰبِهٗاۖ وَلَهُمۡ فِيهَآ أَزۡوَٰجٞ مُّطَهَّرَةٞۖ وَهُمۡ فِيهَا خَٰلِدُونَ
25. Et annonce donc (l’heureuse nouvelle)[15] à ceux qui croient et font œuvre de dévotion qu’ils auront des jardins sous lesquels coulent les rivières ; chaque fois qu’il leur en sera servi un fruit, ils diront : « C’est ce qui nous était servi auparavant. » Or ce qui leur était servi était seulement ressemblant ; ils auront là des épouses purifiées, et là ils seront immortels.
[15] Le verbe بشّر est mélioratif alors que le verbe « annoncer », employé absolument, est neutre. Voilà pourquoi il a fallu ajouter l’expression « l’heureuse nouvelle » entre parenthèses. Encore qu’elle soit implicite d’après le contexte.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
۞ إِنَّ ٱللَّهَ لَا يَسۡتَحۡيِۦٓ أَن يَضۡرِبَ مَثَلٗا مَّا بَعُوضَةٗ فَمَا فَوۡقَهَاۚ فَأَمَّا ٱلَّذِينَ ءَامَنُواْ فَيَعۡلَمُونَ أَنَّهُ ٱلۡحَقُّ مِن رَّبِّهِمۡۖ وَأَمَّا ٱلَّذِينَ كَفَرُواْ فَيَقُولُونَ مَاذَآ أَرَادَ ٱللَّهُ بِهَٰذَا مَثَلٗاۘ يُضِلُّ بِهِۦ كَثِيرٗا وَيَهۡدِي بِهِۦ كَثِيرٗاۚ وَمَا يُضِلُّ بِهِۦٓ إِلَّا ٱلۡفَٰسِقِينَ
26. Allah ne s’embarrasse point de citer en parabole un moustique ou (quelque chose) au-dessus (du moustique). Quant aux croyants, ils savent que c’est bien la vérité (émanant) de leur Seigneur ; tandis que les mécréants disent : « Qu’a donc voulu dire Allah par un tel exemple ? » Par cela, Il égare un grand nombre et guide un grand nombre. Et par cela, Il n’égare que les pervers,
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
ٱلَّذِينَ يَنقُضُونَ عَهۡدَ ٱللَّهِ مِنۢ بَعۡدِ مِيثَٰقِهِۦ وَيَقۡطَعُونَ مَآ أَمَرَ ٱللَّهُ بِهِۦٓ أَن يُوصَلَ وَيُفۡسِدُونَ فِي ٱلۡأَرۡضِۚ أُوْلَٰٓئِكَ هُمُ ٱلۡخَٰسِرُونَ
27. qui violent le pacte d’Allah après l’avoir conclu, rompent les liens qu’Allah a ordonné de maintenir et répandent la corruption sur terre. Ceux-là sont bien les perdants.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
كَيۡفَ تَكۡفُرُونَ بِٱللَّهِ وَكُنتُمۡ أَمۡوَٰتٗا فَأَحۡيَٰكُمۡۖ ثُمَّ يُمِيتُكُمۡ ثُمَّ يُحۡيِيكُمۡ ثُمَّ إِلَيۡهِ تُرۡجَعُونَ
28. Comment mécroyez-vous en Allah alors que vous étiez morts et qu’Il vous a donné la vie ? Puis Il vous fera mourir, puis vous fera revivre, puis à Lui vous serez ramenés.[16]
[16] Nous avons préféré l’emploi du passif, plus fidèle à l’expression coranique : إليه ترجعون.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
هُوَ ٱلَّذِي خَلَقَ لَكُم مَّا فِي ٱلۡأَرۡضِ جَمِيعٗا ثُمَّ ٱسۡتَوَىٰٓ إِلَى ٱلسَّمَآءِ فَسَوَّىٰهُنَّ سَبۡعَ سَمَٰوَٰتٖۚ وَهُوَ بِكُلِّ شَيۡءٍ عَلِيمٞ
29. C’est Lui Qui, pour vous, a créé Tout ce qui est sur terre, puis S’est orienté vers (la création) des cieux et en a composé sept.[17] Lui Qui Sait parfaitement Toute chose.
[17] Le verbe « composer » traduit bien la rigueur et la justesse de l’œuvre divine comme l’implique le verbe arabe سوّى. Du reste, il s’agit d’une rigueur et d’une justesse infinies, qui excèdent tout qualificatif, parce qu’elles sont attribuées à Allah, gloire Lui soit rendue.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:

وَإِذۡ قَالَ رَبُّكَ لِلۡمَلَٰٓئِكَةِ إِنِّي جَاعِلٞ فِي ٱلۡأَرۡضِ خَلِيفَةٗۖ قَالُوٓاْ أَتَجۡعَلُ فِيهَا مَن يُفۡسِدُ فِيهَا وَيَسۡفِكُ ٱلدِّمَآءَ وَنَحۡنُ نُسَبِّحُ بِحَمۡدِكَ وَنُقَدِّسُ لَكَۖ قَالَ إِنِّيٓ أَعۡلَمُ مَا لَا تَعۡلَمُونَ
30. Lorsque ton Seigneur dit aux Anges : « Je vais installer sur terre une succession[18]», ils dirent : « Y installeras-Tu qui y sèmera le désordre et y répandra le sang, alors que nous autres sommes là à Te rendre gloire et à Te sanctifier ? » Il dit : « Je sais ce que vous ne savez pas. »
[18] Le mot خليفة est, dans ce contexte, plutôt un collectif : il ne désigne pas un seul successeur ou remplaçant mais Adam et sa filiation, qui vont s’installer sur terre pour la peupler et y répandre la foi.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَعَلَّمَ ءَادَمَ ٱلۡأَسۡمَآءَ كُلَّهَا ثُمَّ عَرَضَهُمۡ عَلَى ٱلۡمَلَٰٓئِكَةِ فَقَالَ أَنۢبِـُٔونِي بِأَسۡمَآءِ هَٰٓؤُلَآءِ إِن كُنتُمۡ صَٰدِقِينَ
31. Et il enseigna à Adam Tous les noms (Toutes choses nommées) puis les exposa aux Anges en disant : « Informez-Moi de leurs noms si vous dites vrai ! »
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
قَالُواْ سُبۡحَٰنَكَ لَا عِلۡمَ لَنَآ إِلَّا مَا عَلَّمۡتَنَآۖ إِنَّكَ أَنتَ ٱلۡعَلِيمُ ٱلۡحَكِيمُ
32. Ils dirent : « Gloire Te soit rendue ! Nous ne savons que ce que Tu nous as enseigné. C’est Toi l’Omniscient, le Sage. »
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
قَالَ يَٰٓـَٔادَمُ أَنۢبِئۡهُم بِأَسۡمَآئِهِمۡۖ فَلَمَّآ أَنۢبَأَهُم بِأَسۡمَآئِهِمۡ قَالَ أَلَمۡ أَقُل لَّكُمۡ إِنِّيٓ أَعۡلَمُ غَيۡبَ ٱلسَّمَٰوَٰتِ وَٱلۡأَرۡضِ وَأَعۡلَمُ مَا تُبۡدُونَ وَمَا كُنتُمۡ تَكۡتُمُونَ
33. Il dit : « Ô Adam ! Informe-les de leurs noms.[19] » Alors, une fois qu’il (Adam) les eut informés de leurs noms, Il (Allah) dit : « Ne vous ai-Je pas dit que Je Connais les mystères invisibles des cieux et de la terre et que Je Sais ce que vous révélez et ce que vous gardez secret ? »
[19] Les noms de ces choses.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَإِذۡ قُلۡنَا لِلۡمَلَٰٓئِكَةِ ٱسۡجُدُواْ لِأٓدَمَ فَسَجَدُوٓاْ إِلَّآ إِبۡلِيسَ أَبَىٰ وَٱسۡتَكۡبَرَ وَكَانَ مِنَ ٱلۡكَٰفِرِينَ
34. Et lorsque Nous ordonnâmes aux Anges : « Prosternez-vous devant Adam ! », tous se prosternèrent excepté Iblîs [20] qui refusa, s’enfla d’orgueil et fut du nombre des mécréants.
[20] Satan.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَقُلۡنَا يَٰٓـَٔادَمُ ٱسۡكُنۡ أَنتَ وَزَوۡجُكَ ٱلۡجَنَّةَ وَكُلَا مِنۡهَا رَغَدًا حَيۡثُ شِئۡتُمَا وَلَا تَقۡرَبَا هَٰذِهِ ٱلشَّجَرَةَ فَتَكُونَا مِنَ ٱلظَّٰلِمِينَ
35. Et Nous dîmes : « Ô Adam ! Demeurez au Paradis,[21] toi et ton épouse, mangez de tout ce qui s’y trouve autant qu’il vous plaira et partout où vous voudrez, mais n’approchez point de cet arbre, ou alors vous seriez du nombre des injustes. »
[21] Le verbe « demeurer » est employé ici au sens de « séjourner », « habiter ».
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
فَأَزَلَّهُمَا ٱلشَّيۡطَٰنُ عَنۡهَا فَأَخۡرَجَهُمَا مِمَّا كَانَا فِيهِۖ وَقُلۡنَا ٱهۡبِطُواْ بَعۡضُكُمۡ لِبَعۡضٍ عَدُوّٞۖ وَلَكُمۡ فِي ٱلۡأَرۡضِ مُسۡتَقَرّٞ وَمَتَٰعٌ إِلَىٰ حِينٖ
36. Mais Satan les fit glisser et sortir de là où ils étaient. Et Nous dîmes : « Descendez ! Vous serez ennemis les uns des autres, vous aurez la terre pour demeure et vous en jouirez pour un temps. »
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
فَتَلَقَّىٰٓ ءَادَمُ مِن رَّبِّهِۦ كَلِمَٰتٖ فَتَابَ عَلَيۡهِۚ إِنَّهُۥ هُوَ ٱلتَّوَّابُ ٱلرَّحِيمُ
37. Adam reçut alors de son Seigneur des paroles et (Allah) accepta son repentir. C’est Lui le Tout Absoluteur,[22] le Tout Miséricordieux.
[22] On ne saurait traduire le mot « At-Tawwâb » التوّاب par « le Repentant » sous le prétexte de la fidélité au radical arabe. Le mot « repentant » n’a de sens que s’il est intransitif : l’homme peut être repentant, contrit, qui exprime le remords d’avoir péché. Allah, Lui, accepte le repentir mais ne peut être qualifié de « repentant ». Nous avons donc, faute de mieux, traduit par « Absoluteur » et, pour mieux rendre le superlatif de « At-Tawwâb », nous avons ajouté l’adverbe d’absoluité divine « Tout », employé d’ailleurs avec « Clément » et « Miséricordieux » (voir la note 2).
Các Tafsir tiếng Ả-rập:

قُلۡنَا ٱهۡبِطُواْ مِنۡهَا جَمِيعٗاۖ فَإِمَّا يَأۡتِيَنَّكُم مِّنِّي هُدٗى فَمَن تَبِعَ هُدَايَ فَلَا خَوۡفٌ عَلَيۡهِمۡ وَلَا هُمۡ يَحۡزَنُونَ
38. Nous dîmes : « Descendez-en vous tous ! Et quand vous viendra de Moi un signe pour vous guider (hudâ),[23] pour ceux qui le suivront il n’y aura nulle crainte et ils n’auront aucune affliction.[24]
[23] La notion de al-hudâ dénote plus que la bonne voie ou la bonne orientation. Allah oriente qui Il veut vers le chemin de la droiture. Al-hudâ et ses dérivés supposent une orientation inspirée par Allah vers le bien et vers la foi.
[24] Cette formule coranique, répétée en divers endroits, لا خوف عليهم ولاهم يحزنون sera toujours traduite de la même façon. Le lecteur trouvera bizarre la rupture syntaxique dans notre traduction : « ceux qui la suivront, il n’y aura… » Nous utilisons en fait une figure de syntaxe appelée en rhétorique : « anacoluthe », figure qui veut être proche de l’expressivité de la formule coranique en question.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَٱلَّذِينَ كَفَرُواْ وَكَذَّبُواْ بِـَٔايَٰتِنَآ أُوْلَٰٓئِكَ أَصۡحَٰبُ ٱلنَّارِۖ هُمۡ فِيهَا خَٰلِدُونَ
39. Ceux qui ont mécru et ont traité Nos Signes[25] de mensonges, ceux-là sont les hôtes du Feu, où ils demeureront pour l’éternité.
[25] Le mot « Signe » traduit ici une autre notion particulière à certains vocables coraniques qu’il vaut mieux transcrire tels quels car, en migrant vers les autres langues, ils perdent beaucoup de leurs connotations spécifiques. Il s’agit de la notion âya آية au sens de « signe divin », « merveille divine », « miracle divin », etc. qui prouve à l’évidence qu’Il est le Créateur de Toutes choses.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
يَٰبَنِيٓ إِسۡرَٰٓءِيلَ ٱذۡكُرُواْ نِعۡمَتِيَ ٱلَّتِيٓ أَنۡعَمۡتُ عَلَيۡكُمۡ وَأَوۡفُواْ بِعَهۡدِيٓ أُوفِ بِعَهۡدِكُمۡ وَإِيَّٰيَ فَٱرۡهَبُونِ
40. « Ô Enfants d’Israël ! Rappelez-vous Ma grâce (cette grâce) dont Je vous ai comblés. Et tenez vos engagements (envers Moi), Je tiendrai Mes engagements (envers vous). Et ne redoutez nul autre que Moi.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَءَامِنُواْ بِمَآ أَنزَلۡتُ مُصَدِّقٗا لِّمَا مَعَكُمۡ وَلَا تَكُونُوٓاْ أَوَّلَ كَافِرِۭ بِهِۦۖ وَلَا تَشۡتَرُواْ بِـَٔايَٰتِي ثَمَنٗا قَلِيلٗا وَإِيَّٰيَ فَٱتَّقُونِ
41. Croyez à ce que J’ai fait descendre (en révélation) et qui confirme ce que vous avez déjà, ne soyez pas les premiers à le renier, ne troquez pas Mes Signes contre un vil prix. Et ne craignez nul autre que Moi !
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَلَا تَلۡبِسُواْ ٱلۡحَقَّ بِٱلۡبَٰطِلِ وَتَكۡتُمُواْ ٱلۡحَقَّ وَأَنتُمۡ تَعۡلَمُونَ
42. Ne confondez pas la vérité et le mensonge, ne taisez pas la vérité quand vous (la) savez !
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَأَقِيمُواْ ٱلصَّلَوٰةَ وَءَاتُواْ ٱلزَّكَوٰةَ وَٱرۡكَعُواْ مَعَ ٱلرَّٰكِعِينَ
43. Observez la Çalât, acquittez-vous[26] de la Zakât et inclinez-vous avec ceux qui s’inclinent.
[26] Le verbe pronominal « s’acquitter » est plus fort que le verbe non pronominal correspondant « acquitter ». Le premier dénote davantage le sens de la « dette » et donc de l’accomplissement du devoir. De plus, le segment « acquittez-vous » (répétition de « vous ») sied mieux au rythme assonancé, proche ici du redoublement lexical propre au style coranique.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
۞ أَتَأۡمُرُونَ ٱلنَّاسَ بِٱلۡبِرِّ وَتَنسَوۡنَ أَنفُسَكُمۡ وَأَنتُمۡ تَتۡلُونَ ٱلۡكِتَٰبَۚ أَفَلَا تَعۡقِلُونَ
44. Ordonnez-vous donc aux gens la bienfaisance quand vous l’oubliez vous-mêmes en récitant le Livre ? N’entendez-vous pas raison ?
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَٱسۡتَعِينُواْ بِٱلصَّبۡرِ وَٱلصَّلَوٰةِۚ وَإِنَّهَا لَكَبِيرَةٌ إِلَّا عَلَى ٱلۡخَٰشِعِينَ
45. Ayez recours au soutien de la patience et de la Çalât. Celle-ci est certes un bien lourd devoir, mais non pour les humbles (qui la font dans le recueillement),
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
ٱلَّذِينَ يَظُنُّونَ أَنَّهُم مُّلَٰقُواْ رَبِّهِمۡ وَأَنَّهُمۡ إِلَيۡهِ رَٰجِعُونَ
46. ceux qui croient avec certitude qu’ils rencontreront leur Seigneur et que c’est à Lui qu’ils retourneront.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
يَٰبَنِيٓ إِسۡرَٰٓءِيلَ ٱذۡكُرُواْ نِعۡمَتِيَ ٱلَّتِيٓ أَنۡعَمۡتُ عَلَيۡكُمۡ وَأَنِّي فَضَّلۡتُكُمۡ عَلَى ٱلۡعَٰلَمِينَ
47. Ô Enfants d’Israël ! Rappelez-vous Ma grâce (cette grâce) dont Je vous ai comblés. Je vous ai privilégiés par rapport aux autres peuples du monde (vos contemporains).
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَٱتَّقُواْ يَوۡمٗا لَّا تَجۡزِي نَفۡسٌ عَن نَّفۡسٖ شَيۡـٔٗا وَلَا يُقۡبَلُ مِنۡهَا شَفَٰعَةٞ وَلَا يُؤۡخَذُ مِنۡهَا عَدۡلٞ وَلَا هُمۡ يُنصَرُونَ
48. Et craignez le jour où aucune âme ne rachètera de rien une autre âme, où il n’en sera accepté aucune intercession ; où il n’en sera reçu aucune compensation. Et ils n’auront aucun secours.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:

وَإِذۡ نَجَّيۡنَٰكُم مِّنۡ ءَالِ فِرۡعَوۡنَ يَسُومُونَكُمۡ سُوٓءَ ٱلۡعَذَابِ يُذَبِّحُونَ أَبۡنَآءَكُمۡ وَيَسۡتَحۡيُونَ نِسَآءَكُمۡۚ وَفِي ذَٰلِكُم بَلَآءٞ مِّن رَّبِّكُمۡ عَظِيمٞ
49. Et (souvenez-vous)[27] lorsque Nous vous avons sauvés des gens de Pharaon, lesquels vous faisaient subir le pire des supplices, égorgeaient vos fils et laissaient vos femmes en vie. C’était là une bien terrible épreuve de la part de votre Seigneur.
[27] Ce segment sous entendu sera mis en facteur. Il ne sera repris entre parenthèses que de temps à autre.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَإِذۡ فَرَقۡنَا بِكُمُ ٱلۡبَحۡرَ فَأَنجَيۡنَٰكُمۡ وَأَغۡرَقۡنَآ ءَالَ فِرۡعَوۡنَ وَأَنتُمۡ تَنظُرُونَ
50. Et lorsque Nous avons fendu la mer devant vous et que nous vous avons ainsi sauvés et noyé les gens de Pharaon pendant que vous regardiez.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَإِذۡ وَٰعَدۡنَا مُوسَىٰٓ أَرۡبَعِينَ لَيۡلَةٗ ثُمَّ ٱتَّخَذۡتُمُ ٱلۡعِجۡلَ مِنۢ بَعۡدِهِۦ وَأَنتُمۡ ظَٰلِمُونَ
51. Et lorsque Nous avons donné rendez-vous à Moïse quarante nuits durant, et lorsque, en son absence, vous avez pris pour idole le Veau et vous étiez alors injustes.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
ثُمَّ عَفَوۡنَا عَنكُم مِّنۢ بَعۡدِ ذَٰلِكَ لَعَلَّكُمۡ تَشۡكُرُونَ
52. Puis, après cela, Nous vous avons pardonné ; peut-être serez-vous reconnaissants.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَإِذۡ ءَاتَيۡنَا مُوسَى ٱلۡكِتَٰبَ وَٱلۡفُرۡقَانَ لَعَلَّكُمۡ تَهۡتَدُونَ
53. Et lorsque Nous avons donné à Moïse le Livre et le Discernement (Al-Furqân) afin que vous soyez guidés (vers la juste voie).
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَإِذۡ قَالَ مُوسَىٰ لِقَوۡمِهِۦ يَٰقَوۡمِ إِنَّكُمۡ ظَلَمۡتُمۡ أَنفُسَكُم بِٱتِّخَاذِكُمُ ٱلۡعِجۡلَ فَتُوبُوٓاْ إِلَىٰ بَارِئِكُمۡ فَٱقۡتُلُوٓاْ أَنفُسَكُمۡ ذَٰلِكُمۡ خَيۡرٞ لَّكُمۡ عِندَ بَارِئِكُمۡ فَتَابَ عَلَيۡكُمۡۚ إِنَّهُۥ هُوَ ٱلتَّوَّابُ ٱلرَّحِيمُ
54. Et lorsque Moïse eut dit à son peuple : « Ô peuple mien ! Vous vous êtes lésés vous-mêmes en prenant pour idole le Veau. Repentez–vous donc auprès de votre Créateur ! Tuez donc les coupables parmi vous : ce serait bien meilleur pour vous auprès de votre Créateur ! » Alors, Il accepta votre repentir, car c’est Lui le Tout Absoluteur, le Tout Miséricordieux.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَإِذۡ قُلۡتُمۡ يَٰمُوسَىٰ لَن نُّؤۡمِنَ لَكَ حَتَّىٰ نَرَى ٱللَّهَ جَهۡرَةٗ فَأَخَذَتۡكُمُ ٱلصَّٰعِقَةُ وَأَنتُمۡ تَنظُرُونَ
55. Et (souvenez-vous encore) lorsque vous avez dit : « Ô Moïse ! Nous ne te croirons pas avant d’avoir vu Allah d’une façon évidente. » Alors, la foudre vous a saisis pendant que vous regardiez (impuissants).
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
ثُمَّ بَعَثۡنَٰكُم مِّنۢ بَعۡدِ مَوۡتِكُمۡ لَعَلَّكُمۡ تَشۡكُرُونَ
56. Puis Nous vous avons ressuscités après votre mort ; peut-être serez-vous reconnaissants.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَظَلَّلۡنَا عَلَيۡكُمُ ٱلۡغَمَامَ وَأَنزَلۡنَا عَلَيۡكُمُ ٱلۡمَنَّ وَٱلسَّلۡوَىٰۖ كُلُواْ مِن طَيِّبَٰتِ مَا رَزَقۡنَٰكُمۡۚ وَمَا ظَلَمُونَا وَلَٰكِن كَانُوٓاْ أَنفُسَهُمۡ يَظۡلِمُونَ
57. Et Nous avons étendu sur vous l’ombre du nuage, et avons fait descendre sur vous la manne et les cailles : « Mangez donc des délices que Nous vous avons accordées ! » Ils ne Nous ont point lésé mais se lésaient eux-mêmes.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:

وَإِذۡ قُلۡنَا ٱدۡخُلُواْ هَٰذِهِ ٱلۡقَرۡيَةَ فَكُلُواْ مِنۡهَا حَيۡثُ شِئۡتُمۡ رَغَدٗا وَٱدۡخُلُواْ ٱلۡبَابَ سُجَّدٗا وَقُولُواْ حِطَّةٞ نَّغۡفِرۡ لَكُمۡ خَطَٰيَٰكُمۡۚ وَسَنَزِيدُ ٱلۡمُحۡسِنِينَ
58. Et lorsque Nous dîmes : « Entrez dans cette cité et mangez-y où vous voudrez et autant qu’il vous plaira ; entrez-y par la porte prosternés et demandez : « Rémission pour (nos péchés) ! » Nous vous pardonnerons alors vos fautes et Nous donnerons plus encore aux bienfaiteurs. »
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
فَبَدَّلَ ٱلَّذِينَ ظَلَمُواْ قَوۡلًا غَيۡرَ ٱلَّذِي قِيلَ لَهُمۡ فَأَنزَلۡنَا عَلَى ٱلَّذِينَ ظَلَمُواْ رِجۡزٗا مِّنَ ٱلسَّمَآءِ بِمَا كَانُواْ يَفۡسُقُونَ
59. Ceux qui ont été injustes ont alors substitué d’autres paroles à celles qui leur ont été dites et, sur eux, Nous avons fait descendre du ciel un châtiment humiliant pour les punir d’avoir été impies.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
۞ وَإِذِ ٱسۡتَسۡقَىٰ مُوسَىٰ لِقَوۡمِهِۦ فَقُلۡنَا ٱضۡرِب بِّعَصَاكَ ٱلۡحَجَرَۖ فَٱنفَجَرَتۡ مِنۡهُ ٱثۡنَتَا عَشۡرَةَ عَيۡنٗاۖ قَدۡ عَلِمَ كُلُّ أُنَاسٖ مَّشۡرَبَهُمۡۖ كُلُواْ وَٱشۡرَبُواْ مِن رِّزۡقِ ٱللَّهِ وَلَا تَعۡثَوۡاْ فِي ٱلۡأَرۡضِ مُفۡسِدِينَ
60. Et (souvenez-vous aussi) lorsque Moïse eut demandé de l’eau pour son peuple ; Nous dîmes[28] : «Frappe le rocher avec ton bâton ! » Alors, douze sources en jaillirent et chaque tribu sut ainsi où elle devait boire. Mangez et buvez de ces dons d’Allah et ne semez pas le désordre sur terre.
[28] Le lecteur aura remarqué que nous employons tantôt le passé simple et tantôt le passé composé. C’est que, conformément aux valeurs actuelles du passé composé, ce dernier se substitue de plus en plus normalement au passé simple aussi bien à l’écrit qu’à l’oral. Son emploi pouvant avoir les mêmes valeurs dans le récit que le passé simple, le lecteur moderne le trouvera plus naturel. Le passé simple ne sera point éliminé. Il sera utilisé par intermittence avec certains verbes et certaines personnes et dans des contextes narratifs où il s’emploie en corrélation avec sa forme composée : le passé antérieur, exprimant l’accompli et l’antériorité.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَإِذۡ قُلۡتُمۡ يَٰمُوسَىٰ لَن نَّصۡبِرَ عَلَىٰ طَعَامٖ وَٰحِدٖ فَٱدۡعُ لَنَا رَبَّكَ يُخۡرِجۡ لَنَا مِمَّا تُنۢبِتُ ٱلۡأَرۡضُ مِنۢ بَقۡلِهَا وَقِثَّآئِهَا وَفُومِهَا وَعَدَسِهَا وَبَصَلِهَاۖ قَالَ أَتَسۡتَبۡدِلُونَ ٱلَّذِي هُوَ أَدۡنَىٰ بِٱلَّذِي هُوَ خَيۡرٌۚ ٱهۡبِطُواْ مِصۡرٗا فَإِنَّ لَكُم مَّا سَأَلۡتُمۡۗ وَضُرِبَتۡ عَلَيۡهِمُ ٱلذِّلَّةُ وَٱلۡمَسۡكَنَةُ وَبَآءُو بِغَضَبٖ مِّنَ ٱللَّهِۚ ذَٰلِكَ بِأَنَّهُمۡ كَانُواْ يَكۡفُرُونَ بِـَٔايَٰتِ ٱللَّهِ وَيَقۡتُلُونَ ٱلنَّبِيِّـۧنَ بِغَيۡرِ ٱلۡحَقِّۚ ذَٰلِكَ بِمَا عَصَواْ وَّكَانُواْ يَعۡتَدُونَ
61. Et lorsque vous dîtes : « Ô Moïse ! Nous ne pouvons plus supporter de manger une seule nourriture. Prie ton Seigneur pour qu’Il fasse sortir pour nous de la terre ce qui y pousse : de ses légumes, ses concombres, son ail, ses lentilles et ses oignons. » Alors, il répondit : « Échangeriez-vous ce qui est bien meilleur contre ce qui l’est beaucoup moins? Descendez donc dans une cité quelconque et vous y trouverez ce que vous demandez ! » Et voilà qu’ils furent couverts d’humiliation et d’opprobre et s’attirèrent la colère d’Allah. Cela, parce qu’ils ne croyaient pas aux Signes d’Allah et tuaient indûment les Prophètes ; et cela, parce qu’ils désobéissaient et transgressaient.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:

إِنَّ ٱلَّذِينَ ءَامَنُواْ وَٱلَّذِينَ هَادُواْ وَٱلنَّصَٰرَىٰ وَٱلصَّٰبِـِٔينَ مَنۡ ءَامَنَ بِٱللَّهِ وَٱلۡيَوۡمِ ٱلۡأٓخِرِ وَعَمِلَ صَٰلِحٗا فَلَهُمۡ أَجۡرُهُمۡ عِندَ رَبِّهِمۡ وَلَا خَوۡفٌ عَلَيۡهِمۡ وَلَا هُمۡ يَحۡزَنُونَ
62. Ceux qui ont cru, ceux qui se sont judaïsés, les Nazaréens (les Chrétiens), les Sabéens,[29] quiconque a cru en Allah et au Jour Dernier et a accompli les bonnes œuvres, ceux-là auront leur récompense auprès de leur Seigneur ; il n’y aura aucune crainte pour eux et ils n’auront aucune affliction.
[29] Tout comme les Juifs et les Chrétiens, les Sabéens, avant le message de Muhammad (paix et bénédiction d’Allah sur lui), étaient engagés sur la bonne voie du monothéisme. Ce n’est que lorsqu’ils eurent dévié de la religion du Prophète Idrîs (paix sur lui) que le mot « Sabéens » صابئين prit le sens péjoratif d’apostats : ceux qui apostasient et abjurent leur religion, c’est-à-dire la renient après l’avoir adoptée.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَإِذۡ أَخَذۡنَا مِيثَٰقَكُمۡ وَرَفَعۡنَا فَوۡقَكُمُ ٱلطُّورَ خُذُواْ مَآ ءَاتَيۡنَٰكُم بِقُوَّةٖ وَٱذۡكُرُواْ مَا فِيهِ لَعَلَّكُمۡ تَتَّقُونَ
63. Et (souvenez-vous) lorsque Nous conclûmes un pacte avec vous et dressâmes sur (vos têtes) le Mont (en vous disant) : « Tenez fermement ce que Nous vous avons donné (ce Livre) et rappelez-vous ce qu’il contient, peut-être craindrez-vous (Allah) ! »
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
ثُمَّ تَوَلَّيۡتُم مِّنۢ بَعۡدِ ذَٰلِكَۖ فَلَوۡلَا فَضۡلُ ٱللَّهِ عَلَيۡكُمۡ وَرَحۡمَتُهُۥ لَكُنتُم مِّنَ ٱلۡخَٰسِرِينَ
64. Puis, après cela,[30] vous vous êtes rétractés et, n’eussent été la grâce d’Allah et Sa miséricorde, vous eussiez été du nombre des perdants.
[30] Après vous être engagés.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَلَقَدۡ عَلِمۡتُمُ ٱلَّذِينَ ٱعۡتَدَوۡاْ مِنكُمۡ فِي ٱلسَّبۡتِ فَقُلۡنَا لَهُمۡ كُونُواْ قِرَدَةً خَٰسِـِٔينَ
65. Vous saviez lesquels d’entre vous étaient ceux qui avaient transgressé le Sabbat (et ce que Nous en avons fait). À ceux-là Nous avons dit : « Soyez des singes méprisables ! »
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
فَجَعَلۡنَٰهَا نَكَٰلٗا لِّمَا بَيۡنَ يَدَيۡهَا وَمَا خَلۡفَهَا وَمَوۡعِظَةٗ لِّلۡمُتَّقِينَ
66. Nous en avons fait une (terrible) leçon pour les gens d’alors et pour les générations futures, et une (précieuse) exhortation pour les gens pieux.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَإِذۡ قَالَ مُوسَىٰ لِقَوۡمِهِۦٓ إِنَّ ٱللَّهَ يَأۡمُرُكُمۡ أَن تَذۡبَحُواْ بَقَرَةٗۖ قَالُوٓاْ أَتَتَّخِذُنَا هُزُوٗاۖ قَالَ أَعُوذُ بِٱللَّهِ أَنۡ أَكُونَ مِنَ ٱلۡجَٰهِلِينَ
67. Et (souvenez-vous) lorsque Moïse eut dit à son peuple : « Allah vous ordonne d’égorger une vache. » Ils répondirent : « Nous tournerais-tu en dérision ? » - « Allah, répondit-il, me préserve d’être du nombre des ignorants ! »
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
قَالُواْ ٱدۡعُ لَنَا رَبَّكَ يُبَيِّن لَّنَا مَا هِيَۚ قَالَ إِنَّهُۥ يَقُولُ إِنَّهَا بَقَرَةٞ لَّا فَارِضٞ وَلَا بِكۡرٌ عَوَانُۢ بَيۡنَ ذَٰلِكَۖ فَٱفۡعَلُواْ مَا تُؤۡمَرُونَ
68. Ils dirent : « Demande à ton Seigneur de nous préciser comment elle est. » Il répondit : « (Allah) dit que ce n’est Ni une vache vieillie ni une vierge génisse, elle est d’un âge intermédiaire. Faites donc ce qui vous est ordonné. »
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
قَالُواْ ٱدۡعُ لَنَا رَبَّكَ يُبَيِّن لَّنَا مَا لَوۡنُهَاۚ قَالَ إِنَّهُۥ يَقُولُ إِنَّهَا بَقَرَةٞ صَفۡرَآءُ فَاقِعٞ لَّوۡنُهَا تَسُرُّ ٱلنَّٰظِرِينَ
69. Ils dirent : « Demande à ton Seigneur de nous préciser sa couleur. » À quoi il répondit : « (Allah vous) dit que c’est une vache (dont la robe est) jaune vif, qui ravit ceux qui la regardent. »
Các Tafsir tiếng Ả-rập:

قَالُواْ ٱدۡعُ لَنَا رَبَّكَ يُبَيِّن لَّنَا مَا هِيَ إِنَّ ٱلۡبَقَرَ تَشَٰبَهَ عَلَيۡنَا وَإِنَّآ إِن شَآءَ ٱللَّهُ لَمُهۡتَدُونَ
70. Ils dirent (encore) : « Demande à ton Seigneur de nous dire clairement comment elle est car les vaches, à nos yeux, se ressemblent à s’y méprendre. Alors, si Allah veut, nous serons bien guidés. »
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
قَالَ إِنَّهُۥ يَقُولُ إِنَّهَا بَقَرَةٞ لَّا ذَلُولٞ تُثِيرُ ٱلۡأَرۡضَ وَلَا تَسۡقِي ٱلۡحَرۡثَ مُسَلَّمَةٞ لَّا شِيَةَ فِيهَاۚ قَالُواْ ٱلۡـَٰٔنَ جِئۡتَ بِٱلۡحَقِّۚ فَذَبَحُوهَا وَمَا كَادُواْ يَفۡعَلُونَ
71. Il répondit : « (Allah vous) dit que c’est une vache non soumise aux travaux de la terre ni à l’arrosage des champs labourés. Elle est exempte de toute tare et de toute tache. » Ils dirent : « Maintenant tu es venu nous apporter la vérité. » Alors ils l’égorgèrent, mais ils faillirent ne pas le faire.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَإِذۡ قَتَلۡتُمۡ نَفۡسٗا فَٱدَّٰرَٰءۡتُمۡ فِيهَاۖ وَٱللَّهُ مُخۡرِجٞ مَّا كُنتُمۡ تَكۡتُمُونَ
72. Et lorsque vous avez tué un homme puis vous vous êtes disputés à son sujet en vous accusant les uns les autres…Allah dévoile ce que vous dissimuliez.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
فَقُلۡنَا ٱضۡرِبُوهُ بِبَعۡضِهَاۚ كَذَٰلِكَ يُحۡيِ ٱللَّهُ ٱلۡمَوۡتَىٰ وَيُرِيكُمۡ ءَايَٰتِهِۦ لَعَلَّكُمۡ تَعۡقِلُونَ
73. Alors Nous dîmes : « Frappez-le (le cadavre) avec l’un de ses morceaux (ceux de la vache égorgée). » C’est ainsi qu’Allah fait revivre les morts et vous montre Ses Signes, peut-être entendrez-vous raison.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
ثُمَّ قَسَتۡ قُلُوبُكُم مِّنۢ بَعۡدِ ذَٰلِكَ فَهِيَ كَٱلۡحِجَارَةِ أَوۡ أَشَدُّ قَسۡوَةٗۚ وَإِنَّ مِنَ ٱلۡحِجَارَةِ لَمَا يَتَفَجَّرُ مِنۡهُ ٱلۡأَنۡهَٰرُۚ وَإِنَّ مِنۡهَا لَمَا يَشَّقَّقُ فَيَخۡرُجُ مِنۡهُ ٱلۡمَآءُۚ وَإِنَّ مِنۡهَا لَمَا يَهۡبِطُ مِنۡ خَشۡيَةِ ٱللَّهِۗ وَمَا ٱللَّهُ بِغَٰفِلٍ عَمَّا تَعۡمَلُونَ
74. Après cela, pourtant, vos cœurs s’endurcirent, tels les rocs ou plus durs encore, car des rocs il peut jaillir des rivières ; certains se fendent pour laisser sourdre l’eau ; certains encore s’effondrent par crainte d’Allah. Et Allah n’est point distrait de ce que vous faites.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
۞ أَفَتَطۡمَعُونَ أَن يُؤۡمِنُواْ لَكُمۡ وَقَدۡ كَانَ فَرِيقٞ مِّنۡهُمۡ يَسۡمَعُونَ كَلَٰمَ ٱللَّهِ ثُمَّ يُحَرِّفُونَهُۥ مِنۢ بَعۡدِ مَا عَقَلُوهُ وَهُمۡ يَعۡلَمُونَ
75. Vous attendez-vous à ce qu’ils croient comme vous, quand une partie des leurs, qui avait écouté la parole d’Allah, la déforma sciemment après qu’elle l’eut comprise ?
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَإِذَا لَقُواْ ٱلَّذِينَ ءَامَنُواْ قَالُوٓاْ ءَامَنَّا وَإِذَا خَلَا بَعۡضُهُمۡ إِلَىٰ بَعۡضٖ قَالُوٓاْ أَتُحَدِّثُونَهُم بِمَا فَتَحَ ٱللَّهُ عَلَيۡكُمۡ لِيُحَآجُّوكُم بِهِۦ عِندَ رَبِّكُمۡۚ أَفَلَا تَعۡقِلُونَ
76. Lorsqu’ils rencontrent les croyants, ils disent : « Nous avons cru », et quand ils se retrouvent seuls entre eux, ils demandent : « Comptez-vous leur parler (aux Musulmans) de ce qu’Allah vous a révélé pour qu’ils retournent contre vous cet argument auprès de votre Seigneur ? N’êtes vous donc pas doués de raison ? »
Các Tafsir tiếng Ả-rập:

أَوَلَا يَعۡلَمُونَ أَنَّ ٱللَّهَ يَعۡلَمُ مَا يُسِرُّونَ وَمَا يُعۡلِنُونَ
77. Ne savent-ils pas qu’Allah Sait ce qu’ils taisent (dans le secret du cœur) et ce qu’ils révèlent (au grand jour) ?
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَمِنۡهُمۡ أُمِّيُّونَ لَا يَعۡلَمُونَ ٱلۡكِتَٰبَ إِلَّآ أَمَانِيَّ وَإِنۡ هُمۡ إِلَّا يَظُنُّونَ
78. Et parmi eux, il y a des illettrés qui ne savent du Livre que des fictions et ne font que conjecturer à son propos.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
فَوَيۡلٞ لِّلَّذِينَ يَكۡتُبُونَ ٱلۡكِتَٰبَ بِأَيۡدِيهِمۡ ثُمَّ يَقُولُونَ هَٰذَا مِنۡ عِندِ ٱللَّهِ لِيَشۡتَرُواْ بِهِۦ ثَمَنٗا قَلِيلٗاۖ فَوَيۡلٞ لَّهُم مِّمَّا كَتَبَتۡ أَيۡدِيهِمۡ وَوَيۡلٞ لَّهُم مِّمَّا يَكۡسِبُونَ
79. Malheur à ceux qui écrivent un livre de leurs mains puis disent qu’il est dû à Allah pour en faire commerce à vil prix ! Malheur à eux pour ce qu’ont écrit leurs mains, et malheur à eux pour en avoir tiré profit !
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَقَالُواْ لَن تَمَسَّنَا ٱلنَّارُ إِلَّآ أَيَّامٗا مَّعۡدُودَةٗۚ قُلۡ أَتَّخَذۡتُمۡ عِندَ ٱللَّهِ عَهۡدٗا فَلَن يُخۡلِفَ ٱللَّهُ عَهۡدَهُۥٓۖ أَمۡ تَقُولُونَ عَلَى ٱللَّهِ مَا لَا تَعۡلَمُونَ
80. Et ils dirent : « Le Feu ne nous touchera que pendant un nombre limité de jours ! » Dis : « Avez-vous pris un engagement avec Allah – car Allah ne manque jamais à Son engagement – ou dites-vous au sujet d’Allah ce que vous ne savez pas ? »
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
بَلَىٰۚ مَن كَسَبَ سَيِّئَةٗ وَأَحَٰطَتۡ بِهِۦ خَطِيٓـَٔتُهُۥ فَأُوْلَٰٓئِكَ أَصۡحَٰبُ ٱلنَّارِۖ هُمۡ فِيهَا خَٰلِدُونَ
81. Oh que non ! Celui qui a commis des péchés et qui s’est fait cerner par ses propres fautes, ceux-là sont les hôtes du Feu où ils séjourneront[31] à jamais.
[31] Le verbe « séjourner » a en principe un sémantisme provisoire. Si nous le préférons à « demeurer », utilisé dans beaucoup d’autres traductions, et à « résider » qui est d’un emploi administratif, c’est pour mieux exprimer cet aspect paradoxal d’un « séjour » mais « éternel », le temps dans l’au-delà étant infini. Notons aussi le passage du singulier au pluriel : « celui/ceux », assez fréquent dans le texte coranique.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَٱلَّذِينَ ءَامَنُواْ وَعَمِلُواْ ٱلصَّٰلِحَٰتِ أُوْلَٰٓئِكَ أَصۡحَٰبُ ٱلۡجَنَّةِۖ هُمۡ فِيهَا خَٰلِدُونَ
82. Et ceux qui ont cru et ont accompli les bonnes œuvres, ceux-là sont les hôtes du Paradis où ils séjourneront à jamais.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَإِذۡ أَخَذۡنَا مِيثَٰقَ بَنِيٓ إِسۡرَٰٓءِيلَ لَا تَعۡبُدُونَ إِلَّا ٱللَّهَ وَبِٱلۡوَٰلِدَيۡنِ إِحۡسَانٗا وَذِي ٱلۡقُرۡبَىٰ وَٱلۡيَتَٰمَىٰ وَٱلۡمَسَٰكِينِ وَقُولُواْ لِلنَّاسِ حُسۡنٗا وَأَقِيمُواْ ٱلصَّلَوٰةَ وَءَاتُواْ ٱلزَّكَوٰةَ ثُمَّ تَوَلَّيۡتُمۡ إِلَّا قَلِيلٗا مِّنكُمۡ وَأَنتُم مُّعۡرِضُونَ
83. Et (souviens-toi) lorsque Nous avons pris sur les Enfants d’Israël l’engagement (que voici) : « N’adorez qu’Allah, faites le bien envers vos deux parents, vos proches, les orphelins et les nécessiteux ; tenez aux gens le meilleur discours, accomplissez la Çalât, acquittez-vous de la Zakât. ». Or vous vous êtes rétractés (par rapport à vos engagements) et vous vous êtes détournés, hors quelques-uns parmi vous.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:

وَإِذۡ أَخَذۡنَا مِيثَٰقَكُمۡ لَا تَسۡفِكُونَ دِمَآءَكُمۡ وَلَا تُخۡرِجُونَ أَنفُسَكُم مِّن دِيَٰرِكُمۡ ثُمَّ أَقۡرَرۡتُمۡ وَأَنتُمۡ تَشۡهَدُونَ
84. Et (souvenez-vous) lorsque Nous prîmes sur vous l’engagement de ne pas répandre votre sang et de ne pas vous chasser les uns les autres de vos maisons. Vous y avez consenti et vous en étiez témoins.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
ثُمَّ أَنتُمۡ هَٰٓؤُلَآءِ تَقۡتُلُونَ أَنفُسَكُمۡ وَتُخۡرِجُونَ فَرِيقٗا مِّنكُم مِّن دِيَٰرِهِمۡ تَظَٰهَرُونَ عَلَيۡهِم بِٱلۡإِثۡمِ وَٱلۡعُدۡوَٰنِ وَإِن يَأۡتُوكُمۡ أُسَٰرَىٰ تُفَٰدُوهُمۡ وَهُوَ مُحَرَّمٌ عَلَيۡكُمۡ إِخۡرَاجُهُمۡۚ أَفَتُؤۡمِنُونَ بِبَعۡضِ ٱلۡكِتَٰبِ وَتَكۡفُرُونَ بِبَعۡضٖۚ فَمَا جَزَآءُ مَن يَفۡعَلُ ذَٰلِكَ مِنكُمۡ إِلَّا خِزۡيٞ فِي ٱلۡحَيَوٰةِ ٱلدُّنۡيَاۖ وَيَوۡمَ ٱلۡقِيَٰمَةِ يُرَدُّونَ إِلَىٰٓ أَشَدِّ ٱلۡعَذَابِۗ وَمَا ٱللَّهُ بِغَٰفِلٍ عَمَّا تَعۡمَلُونَ
85. Puis voilà que vous vous entretuez et voilà que vous chassez toute une partie des vôtres de leurs maisons. Vous vous liguez contre eux en leur faisant subir injure et agression, et s’ils viennent vers vous en prisonniers (de guerre) vous payez leur rançon ; mais il vous était d’abord défendu de les chasser (de leurs maisons). Croyez-vous donc à une partie du Livre et mécroyez en l’autre ? La rétribution de ceux qui parmi vous commettent de tels actes ne peut être que l’infamie dans ce bas monde ; et au Jour de la Résurrection ils seront ramenés au plus pénible des supplices. Car Allah n’est point distrait de ce que vous faites.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
أُوْلَٰٓئِكَ ٱلَّذِينَ ٱشۡتَرَوُاْ ٱلۡحَيَوٰةَ ٱلدُّنۡيَا بِٱلۡأٓخِرَةِۖ فَلَا يُخَفَّفُ عَنۡهُمُ ٱلۡعَذَابُ وَلَا هُمۡ يُنصَرُونَ
86. Ce sont bien eux qui ont acheté la vie ici-bas au prix de la vie dans l’au-delà. Leur supplice ne sera point atténué et ils n’auront aucun secours.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَلَقَدۡ ءَاتَيۡنَا مُوسَى ٱلۡكِتَٰبَ وَقَفَّيۡنَا مِنۢ بَعۡدِهِۦ بِٱلرُّسُلِۖ وَءَاتَيۡنَا عِيسَى ٱبۡنَ مَرۡيَمَ ٱلۡبَيِّنَٰتِ وَأَيَّدۡنَٰهُ بِرُوحِ ٱلۡقُدُسِۗ أَفَكُلَّمَا جَآءَكُمۡ رَسُولُۢ بِمَا لَا تَهۡوَىٰٓ أَنفُسُكُمُ ٱسۡتَكۡبَرۡتُمۡ فَفَرِيقٗا كَذَّبۡتُمۡ وَفَرِيقٗا تَقۡتُلُونَ
87. Nous avons donné à Moïse le Livre et Nous avons fait se succéder après lui les Messagers. Nous avons donné à Jésus, fils de Marie, les preuves évidentes et Nous l’avons appuyé par le Saint-Esprit. Est-il donc possible qu’à chaque fois qu’un messager vous apportait une vérité contraire à vos passions, vous vous éleviez contre lui avec superbe et arrogance ? Vous traitiez certains de menteurs et vous mettiez à mort les autres !
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَقَالُواْ قُلُوبُنَا غُلۡفُۢۚ بَل لَّعَنَهُمُ ٱللَّهُ بِكُفۡرِهِمۡ فَقَلِيلٗا مَّا يُؤۡمِنُونَ
88. Ils dirent : « Nos cœurs sont hermétiquement fermés. »[32] Non ! Allah les a plutôt maudits pour leur mécréance car ils sont de peu de foi. »[33]
[32] Littéralement : enveloppés. Cela signifie : qui refusent de s’ouvrir à ton Message.
[33] L’expression française « de peu de foi » est consacrée. Elle peut impliquer à la fois la rareté des croyants et la faiblesse de leur foi.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:

وَلَمَّا جَآءَهُمۡ كِتَٰبٞ مِّنۡ عِندِ ٱللَّهِ مُصَدِّقٞ لِّمَا مَعَهُمۡ وَكَانُواْ مِن قَبۡلُ يَسۡتَفۡتِحُونَ عَلَى ٱلَّذِينَ كَفَرُواْ فَلَمَّا جَآءَهُم مَّا عَرَفُواْ كَفَرُواْ بِهِۦۚ فَلَعۡنَةُ ٱللَّهِ عَلَى ٱلۡكَٰفِرِينَ
89. Et quand d’Allah leur fut venu un Livre qui confirmait celui qu’ils avaient déjà– et d’ailleurs ils demandaient auparavant le soutien pour triompher des mécréants – quand leur fut venu cela même qu’ils connaissaient déjà, ils n’y crurent point. Que la malédiction d’Allah tombe donc sur les mécréants !
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
بِئۡسَمَا ٱشۡتَرَوۡاْ بِهِۦٓ أَنفُسَهُمۡ أَن يَكۡفُرُواْ بِمَآ أَنزَلَ ٱللَّهُ بَغۡيًا أَن يُنَزِّلَ ٱللَّهُ مِن فَضۡلِهِۦ عَلَىٰ مَن يَشَآءُ مِنۡ عِبَادِهِۦۖ فَبَآءُو بِغَضَبٍ عَلَىٰ غَضَبٖۚ وَلِلۡكَٰفِرِينَ عَذَابٞ مُّهِينٞ
90. Combien vil est ce prix contre lequel ils ont vendu leurs âmes en ne croyant pas à (la révélation) qu’Allah a fait descendre. Ils s’élèvent contre l’idée qu’Allah, de par Sa grâce, la fasse descendre sur qui Il veut parmi Ses serviteurs. Ils ont donc attiré sur eux-mêmes colère sur colère, et un supplice humiliant est (promis) aux mécréants.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَإِذَا قِيلَ لَهُمۡ ءَامِنُواْ بِمَآ أَنزَلَ ٱللَّهُ قَالُواْ نُؤۡمِنُ بِمَآ أُنزِلَ عَلَيۡنَا وَيَكۡفُرُونَ بِمَا وَرَآءَهُۥ وَهُوَ ٱلۡحَقُّ مُصَدِّقٗا لِّمَا مَعَهُمۡۗ قُلۡ فَلِمَ تَقۡتُلُونَ أَنۢبِيَآءَ ٱللَّهِ مِن قَبۡلُ إِن كُنتُم مُّؤۡمِنِينَ
91. Et quand il leur est dit : « Croyez en ce qu’Allah a fait descendre (en révélation) », ils disent : « Nous croyons à ce qui nous a été révélé. » Ils renient donc ce qui est (venu) après[34] et qui est la vérité même confirmant ce qu’ils avaient déjà. Dis : « Pourquoi mettiez-vous donc à mort les Prophètes d’Allah si vous étiez croyants ? »
[34] Le Coran.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
۞ وَلَقَدۡ جَآءَكُم مُّوسَىٰ بِٱلۡبَيِّنَٰتِ ثُمَّ ٱتَّخَذۡتُمُ ٱلۡعِجۡلَ مِنۢ بَعۡدِهِۦ وَأَنتُمۡ ظَٰلِمُونَ
92. Moïse était venu vous apporter les preuves évidentes. En son absence, pourtant, vous avez pris le Veau pour idole, et vous étiez injustes.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَإِذۡ أَخَذۡنَا مِيثَٰقَكُمۡ وَرَفَعۡنَا فَوۡقَكُمُ ٱلطُّورَ خُذُواْ مَآ ءَاتَيۡنَٰكُم بِقُوَّةٖ وَٱسۡمَعُواْۖ قَالُواْ سَمِعۡنَا وَعَصَيۡنَا وَأُشۡرِبُواْ فِي قُلُوبِهِمُ ٱلۡعِجۡلَ بِكُفۡرِهِمۡۚ قُلۡ بِئۡسَمَا يَأۡمُرُكُم بِهِۦٓ إِيمَٰنُكُمۡ إِن كُنتُم مُّؤۡمِنِينَ
93. Et (souvenez-vous) lorsque Nous avons pris sur vous un engagement et dressâmes sur (vos têtes) le Mont (en vous ordonnant) : « Tenez fermement ce que Nous vous avons apporté et écoutez » (vous disions-Nous). Ils dirent : « Nous avons entendu mais nous désobéissons. » Leurs cœurs étaient pleins de l’amour du Veau, (soumis qu’ils étaient à leur) mécréance. Dis : « Combien mauvais est ce que vous ordonne votre foi, si tant est que vous ayez la foi ! »
Các Tafsir tiếng Ả-rập:

قُلۡ إِن كَانَتۡ لَكُمُ ٱلدَّارُ ٱلۡأٓخِرَةُ عِندَ ٱللَّهِ خَالِصَةٗ مِّن دُونِ ٱلنَّاسِ فَتَمَنَّوُاْ ٱلۡمَوۡتَ إِن كُنتُمۡ صَٰدِقِينَ
94. Dis : « Si l’Ultime demeure auprès d’Allah vous est réservée, à l’exclusion des autres hommes, souhaitez donc la mort, si vous êtes vraiment de bonne foi ! »[35]
[35] L’adjectif arabe صادقين est ici traduit par « être de bonne foi ». Autre part il est traduit par « véridiques, sincères ou qui dit vrai ». C’est que nous respectons les nuances qu’il contracte suivant le contexte. Ici, c’est la « sincérité » (la bonne foi) des mécréants qui est mise en cause. De plus, le mot « foi », répété avec des sens différents à la fin des versets 88, 93 et 94, convient bien au rythme assonancé du texte coranique.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَلَن يَتَمَنَّوۡهُ أَبَدَۢا بِمَا قَدَّمَتۡ أَيۡدِيهِمۡۚ وَٱللَّهُ عَلِيمُۢ بِٱلظَّٰلِمِينَ
95. Ils ne la souhaiteront jamais, étant donné ce que leurs mains ont déjà commis. Et Allah Sait Tout sur les injustes.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَلَتَجِدَنَّهُمۡ أَحۡرَصَ ٱلنَّاسِ عَلَىٰ حَيَوٰةٖ وَمِنَ ٱلَّذِينَ أَشۡرَكُواْۚ يَوَدُّ أَحَدُهُمۡ لَوۡ يُعَمَّرُ أَلۡفَ سَنَةٖ وَمَا هُوَ بِمُزَحۡزِحِهِۦ مِنَ ٱلۡعَذَابِ أَن يُعَمَّرَۗ وَٱللَّهُ بَصِيرُۢ بِمَا يَعۡمَلُونَ
96. Tu trouveras qu’ils tiennent à la vie plus que les autres hommes et plus que les associâtres.[36] Chacun d’eux voudrait vivre mille ans. Mais qu’il bénéficie d’une telle longévité ne lui fera point éviter le supplice… Et Allah Voit Tout ce qu’ils font.
[36] Dérivé du mot « associâtrie », forgé à partir du verbe « associer ». À défaut d’autre mot, ce néologisme traduit approximativement le concept de « Al-Chirk » الشرك. Il désigne les païens et les polythéistes. Le mot est utilisé par le Dr. Saleh El-Enizi dans sa traduction des Leçons du Noble Coran et de la Sunna Purifiée du Cheikh et Dr. Saleh Al-Fawzan, Centre de traduction, Université du Roi Saoud, 2010, p.5. Pour éviter le mot « association » qui est ambigu, le Dr Saleh El-Enizi forge « associâtrie », néologisme assez heureux qu’il écrit pourtant sans accent circonflexe. Nous pensons, cependant, qu’il aurait dû aller jusqu’au bout et éviter « associateur ». Voilà pourquoi, nous forgeons à notre tour l’adjectif « associâtre » sur le modèle de « idolâtre ».
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
قُلۡ مَن كَانَ عَدُوّٗا لِّـجِبۡرِيلَ فَإِنَّهُۥ نَزَّلَهُۥ عَلَىٰ قَلۡبِكَ بِإِذۡنِ ٱللَّهِ مُصَدِّقٗا لِّمَا بَيۡنَ يَدَيۡهِ وَهُدٗى وَبُشۡرَىٰ لِلۡمُؤۡمِنِينَ
97. Dis : « Tout ennemi de Gabriel (doit savoir que) c’est lui qui l’a fait descendre[37] (en révélation) sur ton cœur par la permission d’Allah pour confirmer (les Écritures) précédentes, servir de juste guide et annoncer l’heureuse nouvelle aux croyants. »
[37] Le Livre (le Coran).
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
مَن كَانَ عَدُوّٗا لِّلَّهِ وَمَلَٰٓئِكَتِهِۦ وَرُسُلِهِۦ وَجِبۡرِيلَ وَمِيكَىٰلَ فَإِنَّ ٱللَّهَ عَدُوّٞ لِّلۡكَٰفِرِينَ
98. Celui qui est l’ennemi d’Allah, de Ses Anges, de Ses Messagers, de Gabriel et de Michaël, (qu’il sache qu’) Allah est l’ennemi des mécréants.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَلَقَدۡ أَنزَلۡنَآ إِلَيۡكَ ءَايَٰتِۭ بَيِّنَٰتٖۖ وَمَا يَكۡفُرُ بِهَآ إِلَّا ٱلۡفَٰسِقُونَ
99. Nous avons fait descendre (en révélation) sur toi des Signes évidents auxquels seuls les pervers ne croient pas.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
أَوَكُلَّمَا عَٰهَدُواْ عَهۡدٗا نَّبَذَهُۥ فَرِيقٞ مِّنۡهُمۚ بَلۡ أَكۡثَرُهُمۡ لَا يُؤۡمِنُونَ
100. Est-il possible qu’à chaque fois qu’ils concluent un pacte, une partie d’entre eux le viole et le renie ? Résolument, la plupart d’entre eux ne sont pas croyants.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَلَمَّا جَآءَهُمۡ رَسُولٞ مِّنۡ عِندِ ٱللَّهِ مُصَدِّقٞ لِّمَا مَعَهُمۡ نَبَذَ فَرِيقٞ مِّنَ ٱلَّذِينَ أُوتُواْ ٱلۡكِتَٰبَ كِتَٰبَ ٱللَّهِ وَرَآءَ ظُهُورِهِمۡ كَأَنَّهُمۡ لَا يَعۡلَمُونَ
101. Et quand, de la part d’Allah, leur fut venu un Messager confirmant ce qu’ils avaient déjà avec eux, un groupe parmi eux à qui avait été donné le Livre – le Livre d’Allah- le rejetèrent derrière leur dos comme s’ils ne savaient pas.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:

وَٱتَّبَعُواْ مَا تَتۡلُواْ ٱلشَّيَٰطِينُ عَلَىٰ مُلۡكِ سُلَيۡمَٰنَۖ وَمَا كَفَرَ سُلَيۡمَٰنُ وَلَٰكِنَّ ٱلشَّيَٰطِينَ كَفَرُواْ يُعَلِّمُونَ ٱلنَّاسَ ٱلسِّحۡرَ وَمَآ أُنزِلَ عَلَى ٱلۡمَلَكَيۡنِ بِبَابِلَ هَٰرُوتَ وَمَٰرُوتَۚ وَمَا يُعَلِّمَانِ مِنۡ أَحَدٍ حَتَّىٰ يَقُولَآ إِنَّمَا نَحۡنُ فِتۡنَةٞ فَلَا تَكۡفُرۡۖ فَيَتَعَلَّمُونَ مِنۡهُمَا مَا يُفَرِّقُونَ بِهِۦ بَيۡنَ ٱلۡمَرۡءِ وَزَوۡجِهِۦۚ وَمَا هُم بِضَآرِّينَ بِهِۦ مِنۡ أَحَدٍ إِلَّا بِإِذۡنِ ٱللَّهِۚ وَيَتَعَلَّمُونَ مَا يَضُرُّهُمۡ وَلَا يَنفَعُهُمۡۚ وَلَقَدۡ عَلِمُواْ لَمَنِ ٱشۡتَرَىٰهُ مَا لَهُۥ فِي ٱلۡأٓخِرَةِ مِنۡ خَلَٰقٖۚ وَلَبِئۡسَ مَا شَرَوۡاْ بِهِۦٓ أَنفُسَهُمۡۚ لَوۡ كَانُواْ يَعۡلَمُونَ
102. Ils suivirent plutôt ce que racontaient[38] les démons sur le règne de Salomon (Souleymân). Salomon, pourtant, n’a jamais mécru et ce sont bien les démons qui ont mécru, eux qui enseignent aux hommes la sorcellerie et ce qui fut révélé aux deux Anges Hârout et Mârout, à Babel. Mais ceux-là n’enseignaient rien à quelqu’un avant de (lui) dire : « Nous sommes bien une tentation, alors ne mécrois pas ! » D’eux ils ont appris ce qui sépare l’homme et son épouse. Mais ils ne sauraient nuire à personne sauf par la permission d’Allah. Ils apprennent ce qui leur nuit et ne leur profite point ; et ils savent que celui qui bénéficie (de ce pouvoir) n’aura pas sa part dans l’au-delà. Si seulement ils savaient à quel mauvais prix ils avaient vendu leurs âmes !
[38] Le verbe « raconter » implique ici la médisance et l’invention. Il fait penser aux « racontars ». C’est pourquoi nous l’avons employé avec la locution prépositive « sur le compte de ».
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَلَوۡ أَنَّهُمۡ ءَامَنُواْ وَٱتَّقَوۡاْ لَمَثُوبَةٞ مِّنۡ عِندِ ٱللَّهِ خَيۡرٞۚ لَّوۡ كَانُواْ يَعۡلَمُونَ
103. Et s’ils avaient la foi et avaient la piété, une récompense d’Allah serait bien meilleure. S’ils savaient !
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
يَٰٓأَيُّهَا ٱلَّذِينَ ءَامَنُواْ لَا تَقُولُواْ رَٰعِنَا وَقُولُواْ ٱنظُرۡنَا وَٱسۡمَعُواْۗ وَلِلۡكَٰفِرِينَ عَذَابٌ أَلِيمٞ
104. Ô vous qui avez cru ! Ne dites point « Ra’ina »[39] mais dites plutôt « Ondhourna », et écoutez ! Aux mécréants (est promis) un terrible supplice !
[39] En effet, les Juifs utilisaient ce vocable pour son ambiguïté. Les croyants l’employaient au sens de : « Prends soin de nous, tiens compte de nos conditions ». Mais les Juifs le détournaient vers un autre sens, péjoratif celui-là ; qui renvoie à la « bêtise et à la stupidité ». Allah a donc ordonné aux croyants d’éviter ce mot pour couper court au comportement des Juifs.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
مَّا يَوَدُّ ٱلَّذِينَ كَفَرُواْ مِنۡ أَهۡلِ ٱلۡكِتَٰبِ وَلَا ٱلۡمُشۡرِكِينَ أَن يُنَزَّلَ عَلَيۡكُم مِّنۡ خَيۡرٖ مِّن رَّبِّكُمۡۚ وَٱللَّهُ يَخۡتَصُّ بِرَحۡمَتِهِۦ مَن يَشَآءُۚ وَٱللَّهُ ذُو ٱلۡفَضۡلِ ٱلۡعَظِيمِ
105. Ceux qui ont mécru parmi les gens du Livre, pas plus que les associâtres, ne voudraient que sur vous soit descendu le bienfait de votre Seigneur. Allah élit par Sa miséricorde qui Il veut, Allah détient les faveurs infinies.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:

۞ مَا نَنسَخۡ مِنۡ ءَايَةٍ أَوۡ نُنسِهَا نَأۡتِ بِخَيۡرٖ مِّنۡهَآ أَوۡ مِثۡلِهَآۗ أَلَمۡ تَعۡلَمۡ أَنَّ ٱللَّهَ عَلَىٰ كُلِّ شَيۡءٖ قَدِيرٌ
106. Nous n’abrogeons un verset ou le faisons oublier que pour en apporter un autre meilleur ou semblable. Ne sais-tu donc pas qu’Allah est de Toute chose Infiniment Capable ?
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
أَلَمۡ تَعۡلَمۡ أَنَّ ٱللَّهَ لَهُۥ مُلۡكُ ٱلسَّمَٰوَٰتِ وَٱلۡأَرۡضِۗ وَمَا لَكُم مِّن دُونِ ٱللَّهِ مِن وَلِيّٖ وَلَا نَصِيرٍ
107. Ne sais-tu donc pas qu’Allah a la royauté des cieux et de la terre et que, en dehors d’Allah, vous n’avez ni protecteur ni allié ?
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
أَمۡ تُرِيدُونَ أَن تَسۡـَٔلُواْ رَسُولَكُمۡ كَمَا سُئِلَ مُوسَىٰ مِن قَبۡلُۗ وَمَن يَتَبَدَّلِ ٱلۡكُفۡرَ بِٱلۡإِيمَٰنِ فَقَدۡ ضَلَّ سَوَآءَ ٱلسَّبِيلِ
108. Ou alors voudriez-vous interroger votre Messager comme fut interrogé avant lui Moïse ? Quiconque échange la foi contre la mécréance, celui-là s’est égaré du droit chemin.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَدَّ كَثِيرٞ مِّنۡ أَهۡلِ ٱلۡكِتَٰبِ لَوۡ يَرُدُّونَكُم مِّنۢ بَعۡدِ إِيمَٰنِكُمۡ كُفَّارًا حَسَدٗا مِّنۡ عِندِ أَنفُسِهِم مِّنۢ بَعۡدِ مَا تَبَيَّنَ لَهُمُ ٱلۡحَقُّۖ فَٱعۡفُواْ وَٱصۡفَحُواْ حَتَّىٰ يَأۡتِيَ ٱللَّهُ بِأَمۡرِهِۦٓۗ إِنَّ ٱللَّهَ عَلَىٰ كُلِّ شَيۡءٖ قَدِيرٞ
109. Nombreux sont les gens du Livre qui voudraient, par jalousie et de leur propre initiative, vous rendre mécréants après que vous êtes devenus croyants et après que la vérité leur est apparue évidente. Pardonnez et passez (sur les fautes) jusqu’à ce qu’Allah fasse parvenir Ses ordres. Allah est de Toute chose Infiniment Capable !
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَأَقِيمُواْ ٱلصَّلَوٰةَ وَءَاتُواْ ٱلزَّكَوٰةَۚ وَمَا تُقَدِّمُواْ لِأَنفُسِكُم مِّنۡ خَيۡرٖ تَجِدُوهُ عِندَ ٱللَّهِۗ إِنَّ ٱللَّهَ بِمَا تَعۡمَلُونَ بَصِيرٞ
110. Accomplissez la Çalât, acquittez-vous de la Zakât, et quelque bien que vous avanciez pour vous-mêmes vous le trouverez auprès d’Allah, car Allah Voit absolument ce que vous faites.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَقَالُواْ لَن يَدۡخُلَ ٱلۡجَنَّةَ إِلَّا مَن كَانَ هُودًا أَوۡ نَصَٰرَىٰۗ تِلۡكَ أَمَانِيُّهُمۡۗ قُلۡ هَاتُواْ بُرۡهَٰنَكُمۡ إِن كُنتُمۡ صَٰدِقِينَ
111. Et ils dirent : « Nul n’entrera au Paradis s’il n’est Juif ou Chrétien. » Telles sont leurs illusions. Dis : « Apportez votre preuve si vous êtes véridiques ! »
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
بَلَىٰۚ مَنۡ أَسۡلَمَ وَجۡهَهُۥ لِلَّهِ وَهُوَ مُحۡسِنٞ فَلَهُۥٓ أَجۡرُهُۥ عِندَ رَبِّهِۦ وَلَا خَوۡفٌ عَلَيۡهِمۡ وَلَا هُمۡ يَحۡزَنُونَ
112. Que non ! Celui qui, de tout son être, se soumet à Allah en faisant le bien, celui-là aura une récompense auprès de son Seigneur. Nulle crainte pour eux et ils n’auront aucune affliction.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:

وَقَالَتِ ٱلۡيَهُودُ لَيۡسَتِ ٱلنَّصَٰرَىٰ عَلَىٰ شَيۡءٖ وَقَالَتِ ٱلنَّصَٰرَىٰ لَيۡسَتِ ٱلۡيَهُودُ عَلَىٰ شَيۡءٖ وَهُمۡ يَتۡلُونَ ٱلۡكِتَٰبَۗ كَذَٰلِكَ قَالَ ٱلَّذِينَ لَا يَعۡلَمُونَ مِثۡلَ قَوۡلِهِمۡۚ فَٱللَّهُ يَحۡكُمُ بَيۡنَهُمۡ يَوۡمَ ٱلۡقِيَٰمَةِ فِيمَا كَانُواْ فِيهِ يَخۡتَلِفُونَ
113. Les Juifs disent : « Les Nazaréens (les Chrétiens) ne se fondent sur rien. » Et les Nazaréens de répondre (à leur tour) : « Les Juifs ne se fondent sur rien. » Ils récitent pourtant le Livre. De la même manière parlent ceux qui ne savent pas. Allah, le Jour de la Résurrection, jugera sur quoi ils sont en désaccord.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَمَنۡ أَظۡلَمُ مِمَّن مَّنَعَ مَسَٰجِدَ ٱللَّهِ أَن يُذۡكَرَ فِيهَا ٱسۡمُهُۥ وَسَعَىٰ فِي خَرَابِهَآۚ أُوْلَٰٓئِكَ مَا كَانَ لَهُمۡ أَن يَدۡخُلُوهَآ إِلَّا خَآئِفِينَۚ لَهُمۡ فِي ٱلدُّنۡيَا خِزۡيٞ وَلَهُمۡ فِي ٱلۡأٓخِرَةِ عَذَابٌ عَظِيمٞ
114. Est-il plus injuste que celui qui empêche que dans les mosquées d’Allah Son Nom soit prononcé et qui s’emploie à leur ruine ? Ceux-là ne devraient y entrer que tenaillés par la peur. Leur lot dans ce bas monde est l’infamie, et dans l’au-delà, ils auront un terrible supplice.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَلِلَّهِ ٱلۡمَشۡرِقُ وَٱلۡمَغۡرِبُۚ فَأَيۡنَمَا تُوَلُّواْ فَثَمَّ وَجۡهُ ٱللَّهِۚ إِنَّ ٱللَّهَ وَٰسِعٌ عَلِيمٞ
115. À Allah appartiennent l’Est et l’Ouest. Où que vous vous tourniez, là se trouve la Face d’Allah. Car Allah est Immense et Il est Omniscient.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَقَالُواْ ٱتَّخَذَ ٱللَّهُ وَلَدٗاۗ سُبۡحَٰنَهُۥۖ بَل لَّهُۥ مَا فِي ٱلسَّمَٰوَٰتِ وَٱلۡأَرۡضِۖ كُلّٞ لَّهُۥ قَٰنِتُونَ
116. Et ils disent : « Allah s’est donné un fils ! » Gloire Lui soit rendue ! Or, c’est à Lui qu’appartient ce qu’il y a dans les cieux et sur terre, et c’est à Lui que tous sont soumis.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
بَدِيعُ ٱلسَّمَٰوَٰتِ وَٱلۡأَرۡضِۖ وَإِذَا قَضَىٰٓ أَمۡرٗا فَإِنَّمَا يَقُولُ لَهُۥ كُن فَيَكُونُ
117. Créateur Originel[40] des cieux et de la terre, Qui lorsqu’Il décrète une chose dit simplement « Sois » et cette chose est.
[40] Nous avons ajouté au mot « Créateur » le qualificatif « Originel » pour mieux exprimer le sens du mot arabe بديع. En effet, ce mot signifie à la fois le pouvoir de « créer » et la qualité première, toujours unique et sans cesse innovée de la « création ».
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَقَالَ ٱلَّذِينَ لَا يَعۡلَمُونَ لَوۡلَا يُكَلِّمُنَا ٱللَّهُ أَوۡ تَأۡتِينَآ ءَايَةٞۗ كَذَٰلِكَ قَالَ ٱلَّذِينَ مِن قَبۡلِهِم مِّثۡلَ قَوۡلِهِمۡۘ تَشَٰبَهَتۡ قُلُوبُهُمۡۗ قَدۡ بَيَّنَّا ٱلۡأٓيَٰتِ لِقَوۡمٖ يُوقِنُونَ
118. Et ceux qui ne savent pas disent : « Si (au moins) Allah nous parlait ou si nous parvenait (de Lui) quelque Signe. » Ainsi avaient parlé ceux qui les ont précédés. Leurs cœurs se ressemblent. Nous avons, en fait, clairement montré les Signes aux gens qui ont la foi.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
إِنَّآ أَرۡسَلۡنَٰكَ بِٱلۡحَقِّ بَشِيرٗا وَنَذِيرٗاۖ وَلَا تُسۡـَٔلُ عَنۡ أَصۡحَٰبِ ٱلۡجَحِيمِ
119. Nous t’avons envoyé avec la vérité en annonciateur d’heureuses nouvelles (bachîran) et en avertisseur du châtiment (nadhîran). Et tu n’auras pas à répondre des hôtes de la Géhenne.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:

وَلَن تَرۡضَىٰ عَنكَ ٱلۡيَهُودُ وَلَا ٱلنَّصَٰرَىٰ حَتَّىٰ تَتَّبِعَ مِلَّتَهُمۡۗ قُلۡ إِنَّ هُدَى ٱللَّهِ هُوَ ٱلۡهُدَىٰۗ وَلَئِنِ ٱتَّبَعۡتَ أَهۡوَآءَهُم بَعۡدَ ٱلَّذِي جَآءَكَ مِنَ ٱلۡعِلۡمِ مَا لَكَ مِنَ ٱللَّهِ مِن وَلِيّٖ وَلَا نَصِيرٍ
120. Les Juifs ne seront jamais satisfaits de toi, pas plus que les Chrétiens, tant que tu n’auras pas suivi leur religion. Dis : « La vraie direction, la bonne, est celle d’Allah. » Mais si, après ce qui t’est parvenu comme science, tu suivais leurs désirs, tu n’aurais contre Allah ni protecteur ni allié.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
ٱلَّذِينَ ءَاتَيۡنَٰهُمُ ٱلۡكِتَٰبَ يَتۡلُونَهُۥ حَقَّ تِلَاوَتِهِۦٓ أُوْلَٰٓئِكَ يُؤۡمِنُونَ بِهِۦۗ وَمَن يَكۡفُرۡ بِهِۦ فَأُوْلَٰٓئِكَ هُمُ ٱلۡخَٰسِرُونَ
121. Ceux à qui Nous avons donné le Livre, qui le récitent comme il convient de le réciter, ceux-là seuls y croient. Mais ceux qui y mécroient sont bien les perdants.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
يَٰبَنِيٓ إِسۡرَٰٓءِيلَ ٱذۡكُرُواْ نِعۡمَتِيَ ٱلَّتِيٓ أَنۡعَمۡتُ عَلَيۡكُمۡ وَأَنِّي فَضَّلۡتُكُمۡ عَلَى ٱلۡعَٰلَمِينَ
122. Ô Enfants d’Israël ! Rappelez-vous Ma grâce (cette grâce) dont Je vous ai comblés et Je vous ai privilégiés par rapport aux autres peuples du monde (vos contemporains).
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَٱتَّقُواْ يَوۡمٗا لَّا تَجۡزِي نَفۡسٌ عَن نَّفۡسٖ شَيۡـٔٗا وَلَا يُقۡبَلُ مِنۡهَا عَدۡلٞ وَلَا تَنفَعُهَا شَفَٰعَةٞ وَلَا هُمۡ يُنصَرُونَ
123. Et craignez le jour où aucune âme ne rachètera de rien une autre âme ; où il n’en sera accepté aucune compensation ; où aucune intercession ne lui sera utile. Et ils n’auront aucun secours.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
۞ وَإِذِ ٱبۡتَلَىٰٓ إِبۡرَٰهِـۧمَ رَبُّهُۥ بِكَلِمَٰتٖ فَأَتَمَّهُنَّۖ قَالَ إِنِّي جَاعِلُكَ لِلنَّاسِ إِمَامٗاۖ قَالَ وَمِن ذُرِّيَّتِيۖ قَالَ لَا يَنَالُ عَهۡدِي ٱلظَّٰلِمِينَ
124. Et (souviens-toi) quand ton Seigneur eut mis à l’épreuve Abraham par certaines prescriptions et que (celui-ci) les eut accomplies : « Je vais faire de toi un guide pour les gens », lui dit (Allah). « Et qu’en sera-t-il de ma descendance ? », répondit (Abraham). « Mon engagement n’est pas promis aux injustes. » répondit Allah.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَإِذۡ جَعَلۡنَا ٱلۡبَيۡتَ مَثَابَةٗ لِّلنَّاسِ وَأَمۡنٗا وَٱتَّخِذُواْ مِن مَّقَامِ إِبۡرَٰهِـۧمَ مُصَلّٗىۖ وَعَهِدۡنَآ إِلَىٰٓ إِبۡرَٰهِـۧمَ وَإِسۡمَٰعِيلَ أَن طَهِّرَا بَيۡتِيَ لِلطَّآئِفِينَ وَٱلۡعَٰكِفِينَ وَٱلرُّكَّعِ ٱلسُّجُودِ
125. Et quand Nous fîmes de la Maison (la Kaâba) un lieu de rassemblement pour les gens et un asile de paix… Prenez donc la station d’Abraham pour lieu de prière. Et Nous confiâmes à Abraham et Ismaël : « Purifiez donc Ma Maison pour ceux qui y accomplissent la circumambulation rituelle (ta’ifîn) et (s’y adonnent à) la retraite pieuse (‘akifîn), et ceux qui s’y inclinent et ceux qui s’y prosternent. »
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَإِذۡ قَالَ إِبۡرَٰهِـۧمُ رَبِّ ٱجۡعَلۡ هَٰذَا بَلَدًا ءَامِنٗا وَٱرۡزُقۡ أَهۡلَهُۥ مِنَ ٱلثَّمَرَٰتِ مَنۡ ءَامَنَ مِنۡهُم بِٱللَّهِ وَٱلۡيَوۡمِ ٱلۡأٓخِرِۚ قَالَ وَمَن كَفَرَ فَأُمَتِّعُهُۥ قَلِيلٗا ثُمَّ أَضۡطَرُّهُۥٓ إِلَىٰ عَذَابِ ٱلنَّارِۖ وَبِئۡسَ ٱلۡمَصِيرُ
126. Et quand Abraham dit : « Seigneur ! Fais de ce lieu un asile de paix et accorde des bienfaits à ceux qui, parmi ses habitants, ont cru en Allah et au Jour Dernier ! » (Allah) dit : « Quant à celui-là qui a mécru, Je lui accorderai une jouissance momentanée puis le forcerai au supplice du Feu ; et là quel terrible sort !
Các Tafsir tiếng Ả-rập:

وَإِذۡ يَرۡفَعُ إِبۡرَٰهِـۧمُ ٱلۡقَوَاعِدَ مِنَ ٱلۡبَيۡتِ وَإِسۡمَٰعِيلُ رَبَّنَا تَقَبَّلۡ مِنَّآۖ إِنَّكَ أَنتَ ٱلسَّمِيعُ ٱلۡعَلِيمُ
127. Et quand Abraham et Ismaël eurent élevé les fondations de la Maison (la Kaâba), ils dirent : « Ô Seigneur ! Veuille accepter de nous (ceci) car c’est Toi Qui Entends Tout et c’est Toi l’Omniscient.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
رَبَّنَا وَٱجۡعَلۡنَا مُسۡلِمَيۡنِ لَكَ وَمِن ذُرِّيَّتِنَآ أُمَّةٗ مُّسۡلِمَةٗ لَّكَ وَأَرِنَا مَنَاسِكَنَا وَتُبۡ عَلَيۡنَآۖ إِنَّكَ أَنتَ ٱلتَّوَّابُ ٱلرَّحِيمُ
128. Seigneur ! Fais que nous Te soyons Soumis[41] et que notre descendance Te soit une nation soumise. Et montre-nous nos rites et veuille accepter de nous le repentir car c’est Toi le Tout Absoluteur, le Tout Miséricordieux !
[41] C’est le sens premier du mot « Musulmans ». Le mot existe tel quel dans le texte coranique : مسلمين mais une traduction par « Musulmans » serait ici un anachronisme, le verset renvoyant à Abraham, donc à une époque bien antérieure à l’Islam.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
رَبَّنَا وَٱبۡعَثۡ فِيهِمۡ رَسُولٗا مِّنۡهُمۡ يَتۡلُواْ عَلَيۡهِمۡ ءَايَٰتِكَ وَيُعَلِّمُهُمُ ٱلۡكِتَٰبَ وَٱلۡحِكۡمَةَ وَيُزَكِّيهِمۡۖ إِنَّكَ أَنتَ ٱلۡعَزِيزُ ٱلۡحَكِيمُ
129. Seigneur ! Envoie parmi eux un messager qui soit des leurs, qui leur récitera Tes versets, leur enseignera le Livre et la sagesse et les purifiera, car c’est Toi le Tout -Puissant, le Sage.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَمَن يَرۡغَبُ عَن مِّلَّةِ إِبۡرَٰهِـۧمَ إِلَّا مَن سَفِهَ نَفۡسَهُۥۚ وَلَقَدِ ٱصۡطَفَيۡنَٰهُ فِي ٱلدُّنۡيَاۖ وَإِنَّهُۥ فِي ٱلۡأٓخِرَةِ لَمِنَ ٱلصَّٰلِحِينَ
130. Qui donc ne voudra pas de la tradition d’Abraham sinon celui qui abêtit son âme ? Nous l’avons certes élu en ce bas monde et, dans l’autre, il comptera parmi les vertueux.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
إِذۡ قَالَ لَهُۥ رَبُّهُۥٓ أَسۡلِمۡۖ قَالَ أَسۡلَمۡتُ لِرَبِّ ٱلۡعَٰلَمِينَ
131. Quand son Seigneur lui eut dit : « Soumets-toi ! » il répondit : « Je me soumets au Seigneur de l’Univers. »
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَوَصَّىٰ بِهَآ إِبۡرَٰهِـۧمُ بَنِيهِ وَيَعۡقُوبُ يَٰبَنِيَّ إِنَّ ٱللَّهَ ٱصۡطَفَىٰ لَكُمُ ٱلدِّينَ فَلَا تَمُوتُنَّ إِلَّا وَأَنتُم مُّسۡلِمُونَ
132. Ce fut là ce que recommanda Abraham à ses fils ainsi que Jacob : « Ô mes fils ! C’est Allah Qui a choisi pour vous cette religion. Ne mourez donc point que vous ne soyez (entièrement) Soumis. »
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
أَمۡ كُنتُمۡ شُهَدَآءَ إِذۡ حَضَرَ يَعۡقُوبَ ٱلۡمَوۡتُ إِذۡ قَالَ لِبَنِيهِ مَا تَعۡبُدُونَ مِنۢ بَعۡدِيۖ قَالُواْ نَعۡبُدُ إِلَٰهَكَ وَإِلَٰهَ ءَابَآئِكَ إِبۡرَٰهِـۧمَ وَإِسۡمَٰعِيلَ وَإِسۡحَٰقَ إِلَٰهٗا وَٰحِدٗا وَنَحۡنُ لَهُۥ مُسۡلِمُونَ
133. Étiez-vous donc témoins quand Jacob, à l’article de la mort, eut dit à ses fils : « Qu’adorerez-vous après moi ? »[42] Ils répondirent : « Nous adorerons ton Dieu et le Dieu de tes pères, Abraham, Ismaël et Isaac, un Dieu Unique Auquel nous sommes (infiniment) Soumis. »
[42] Après ma mort.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
تِلۡكَ أُمَّةٞ قَدۡ خَلَتۡۖ لَهَا مَا كَسَبَتۡ وَلَكُم مَّا كَسَبۡتُمۡۖ وَلَا تُسۡـَٔلُونَ عَمَّا كَانُواْ يَعۡمَلُونَ
134. Il s’agit là d’une communauté disparue. Elle a pour elle ce qu’elle a acquis et vous avez pour vous ce que vous avez acquis. Et vous ne répondrez pas de ce qu’ils faisaient.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:

وَقَالُواْ كُونُواْ هُودًا أَوۡ نَصَٰرَىٰ تَهۡتَدُواْۗ قُلۡ بَلۡ مِلَّةَ إِبۡرَٰهِـۧمَ حَنِيفٗاۖ وَمَا كَانَ مِنَ ٱلۡمُشۡرِكِينَ
135. Ils dirent : « Soyez Juifs ou Chrétiens et vous serez alors sur la bonne voie. » Dis : « Non, la religion (que nous suivrons sera plutôt celle) d’Abraham qui fut un pur monothéiste et ne fut point du nombre des associâtres (muchrikîn). »
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
قُولُوٓاْ ءَامَنَّا بِٱللَّهِ وَمَآ أُنزِلَ إِلَيۡنَا وَمَآ أُنزِلَ إِلَىٰٓ إِبۡرَٰهِـۧمَ وَإِسۡمَٰعِيلَ وَإِسۡحَٰقَ وَيَعۡقُوبَ وَٱلۡأَسۡبَاطِ وَمَآ أُوتِيَ مُوسَىٰ وَعِيسَىٰ وَمَآ أُوتِيَ ٱلنَّبِيُّونَ مِن رَّبِّهِمۡ لَا نُفَرِّقُ بَيۡنَ أَحَدٖ مِّنۡهُمۡ وَنَحۡنُ لَهُۥ مُسۡلِمُونَ
136. Dites : « Nous avons cru en Allah et en ce qui nous fut révélé et révélé à Abraham, Ismaël, Isaac, Jacob et les Tribus[43] ; en ce qui fut donné à Moïse et à Jésus, et ce qui fut donné aux Prophètes de la part de leur Seigneur. Nous ne faisons entre eux aucune distinction. Et à Lui nous sommes Soumis. »
[43] Les tribus des douze fils de Jacob.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
فَإِنۡ ءَامَنُواْ بِمِثۡلِ مَآ ءَامَنتُم بِهِۦ فَقَدِ ٱهۡتَدَواْۖ وَّإِن تَوَلَّوۡاْ فَإِنَّمَا هُمۡ فِي شِقَاقٖۖ فَسَيَكۡفِيكَهُمُ ٱللَّهُۚ وَهُوَ ٱلسَّمِيعُ ٱلۡعَلِيمُ
137. S’ils croient aux mêmes (vérités) auxquelles vous croyez, ils auront alors trouvé la juste voie, et s’ils s’en détournent, ils auront fait scission (par rapport à vous). Allah te suffira (pour leur faire face). Lui, Qui Entend Tout, Lui, l’Omniscient.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
صِبۡغَةَ ٱللَّهِ وَمَنۡ أَحۡسَنُ مِنَ ٱللَّهِ صِبۡغَةٗۖ وَنَحۡنُ لَهُۥ عَٰبِدُونَ
138. Telle est l’empreinte d’Allah ! Mais qui donc saurait donner à la religion meilleure empreinte qu’Allah ? C’est de Lui que nous sommes adorateurs.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
قُلۡ أَتُحَآجُّونَنَا فِي ٱللَّهِ وَهُوَ رَبُّنَا وَرَبُّكُمۡ وَلَنَآ أَعۡمَٰلُنَا وَلَكُمۡ أَعۡمَٰلُكُمۡ وَنَحۡنُ لَهُۥ مُخۡلِصُونَ
139. Dis : « Disputez-vous d’Allah avec nous (à coups d’arguments) alors qu’Il est notre Seigneur et le vôtre ? Nous avons nos œuvres à nous et vous avez les vôtres. Et nous Lui sommes infiniment fidèles.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
أَمۡ تَقُولُونَ إِنَّ إِبۡرَٰهِـۧمَ وَإِسۡمَٰعِيلَ وَإِسۡحَٰقَ وَيَعۡقُوبَ وَٱلۡأَسۡبَاطَ كَانُواْ هُودًا أَوۡ نَصَٰرَىٰۗ قُلۡ ءَأَنتُمۡ أَعۡلَمُ أَمِ ٱللَّهُۗ وَمَنۡ أَظۡلَمُ مِمَّن كَتَمَ شَهَٰدَةً عِندَهُۥ مِنَ ٱللَّهِۗ وَمَا ٱللَّهُ بِغَٰفِلٍ عَمَّا تَعۡمَلُونَ
140. Ou alors direz-vous qu’Abraham, Ismaël, Isaac, Jacob et les Tribus étaient Juifs ou Chrétiens ? Dis : « Qui de vous ou d’Allah est le plus savant ? » Y a-t-il plus injuste que celui qui tait un témoignage qui (lui vient) d’Allah ? Mais Allah n’est point distrait de ce que vous faites.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
تِلۡكَ أُمَّةٞ قَدۡ خَلَتۡۖ لَهَا مَا كَسَبَتۡ وَلَكُم مَّا كَسَبۡتُمۡۖ وَلَا تُسۡـَٔلُونَ عَمَّا كَانُواْ يَعۡمَلُونَ
141. Il s’agit là d’une communauté disparue. Elle a pour elle ce qu’elle a acquis et vous avez pour vous ce que vous avez acquis. Et vous ne répondrez pas de ce qu’ils faisaient.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:

۞ سَيَقُولُ ٱلسُّفَهَآءُ مِنَ ٱلنَّاسِ مَا وَلَّىٰهُمۡ عَن قِبۡلَتِهِمُ ٱلَّتِي كَانُواْ عَلَيۡهَاۚ قُل لِّلَّهِ ٱلۡمَشۡرِقُ وَٱلۡمَغۡرِبُۚ يَهۡدِي مَن يَشَآءُ إِلَىٰ صِرَٰطٖ مُّسۡتَقِيمٖ
142. Les ignares parmi les gens diront : « Qu’est ce donc qui les a détournés de leur direction rituelle (Qibla) ? » Dis : « À Allah appartiennent le Levant et le Couchant. Il guide qui Il veut vers une voie droite. »
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَكَذَٰلِكَ جَعَلۡنَٰكُمۡ أُمَّةٗ وَسَطٗا لِّتَكُونُواْ شُهَدَآءَ عَلَى ٱلنَّاسِ وَيَكُونَ ٱلرَّسُولُ عَلَيۡكُمۡ شَهِيدٗاۗ وَمَا جَعَلۡنَا ٱلۡقِبۡلَةَ ٱلَّتِي كُنتَ عَلَيۡهَآ إِلَّا لِنَعۡلَمَ مَن يَتَّبِعُ ٱلرَّسُولَ مِمَّن يَنقَلِبُ عَلَىٰ عَقِبَيۡهِۚ وَإِن كَانَتۡ لَكَبِيرَةً إِلَّا عَلَى ٱلَّذِينَ هَدَى ٱللَّهُۗ وَمَا كَانَ ٱللَّهُ لِيُضِيعَ إِيمَٰنَكُمۡۚ إِنَّ ٱللَّهَ بِٱلنَّاسِ لَرَءُوفٞ رَّحِيمٞ
143. Nous avons aussi fait de vous une communauté du juste milieu pour que vous soyez témoins vis-à-vis des hommes et que le Messager soit témoin vis-à-vis de vous. Nous n’avons établi la direction rituelle vers laquelle tu t’orientais[44] que pour savoir qui suivrait le Messager et qui lui tournerait les talons. Or quelque lourd que fût (ce transfert), il ne le sera point pour ceux qu’Allah a guidés. Et Allah n’aurait pas laissé perdre le prix de votre foi, car Allah est pour les hommes Tout Compatissant et Tout Miséricordieux.
[44] Jérusalem avant la Kaâba.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
قَدۡ نَرَىٰ تَقَلُّبَ وَجۡهِكَ فِي ٱلسَّمَآءِۖ فَلَنُوَلِّيَنَّكَ قِبۡلَةٗ تَرۡضَىٰهَاۚ فَوَلِّ وَجۡهَكَ شَطۡرَ ٱلۡمَسۡجِدِ ٱلۡحَرَامِۚ وَحَيۡثُ مَا كُنتُمۡ فَوَلُّواْ وُجُوهَكُمۡ شَطۡرَهُۥۗ وَإِنَّ ٱلَّذِينَ أُوتُواْ ٱلۡكِتَٰبَ لَيَعۡلَمُونَ أَنَّهُ ٱلۡحَقُّ مِن رَّبِّهِمۡۗ وَمَا ٱللَّهُ بِغَٰفِلٍ عَمَّا يَعۡمَلُونَ
144. Nous te voyons tourner la face vers le ciel le scrutant de tous côtés. Nous t’orientons alors vers une direction (Qibla) qui te satisfait. Tourne donc ton visage vers la Mosquée Sacrée. Où que vous soyez, vous tournerez (tous)[45] vers elle vos visages. Ceux à qui fut donné le Livre savent certainement que c’est la vérité venue de leur Seigneur. Et Allah n’est point distrait de ce qu’ils font.
[45] Le passage de « tu » à « vous » montre qu’Allah s’adresse d’abord au Prophète, puis aux croyants.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَلَئِنۡ أَتَيۡتَ ٱلَّذِينَ أُوتُواْ ٱلۡكِتَٰبَ بِكُلِّ ءَايَةٖ مَّا تَبِعُواْ قِبۡلَتَكَۚ وَمَآ أَنتَ بِتَابِعٖ قِبۡلَتَهُمۡۚ وَمَا بَعۡضُهُم بِتَابِعٖ قِبۡلَةَ بَعۡضٖۚ وَلَئِنِ ٱتَّبَعۡتَ أَهۡوَآءَهُم مِّنۢ بَعۡدِ مَا جَآءَكَ مِنَ ٱلۡعِلۡمِ إِنَّكَ إِذٗا لَّمِنَ ٱلظَّٰلِمِينَ
145. Quand bien même tu apporterais toutes les preuves à ceux qui ont reçu le Livre, ils ne suivraient pas ta direction (ta Qibla). Pas plus que tu ne suivrais la leur. Et pas plus encore que, parmi eux, les uns ne suivraient celle des autres. Et si, après ce qui t’est parvenu comme science, tu suivais leurs désirs, tu serais alors du nombre des injustes.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:

ٱلَّذِينَ ءَاتَيۡنَٰهُمُ ٱلۡكِتَٰبَ يَعۡرِفُونَهُۥ كَمَا يَعۡرِفُونَ أَبۡنَآءَهُمۡۖ وَإِنَّ فَرِيقٗا مِّنۡهُمۡ لَيَكۡتُمُونَ ٱلۡحَقَّ وَهُمۡ يَعۡلَمُونَ
146. Ceux à qui Nous avons donné le Livre le[46] connaissent comme ils connaissent leurs propres enfants. Nombre d’entre eux, pourtant, taisent la vérité tout en la sachant.
[46] Connaissent le Prophète Muhammad (paix et bénédiction d’Allah sur lui).
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
ٱلۡحَقُّ مِن رَّبِّكَ فَلَا تَكُونَنَّ مِنَ ٱلۡمُمۡتَرِينَ
147. La vérité émane de ton Seigneur, alors ne sois pas de ceux qui doutent.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَلِكُلّٖ وِجۡهَةٌ هُوَ مُوَلِّيهَاۖ فَٱسۡتَبِقُواْ ٱلۡخَيۡرَٰتِۚ أَيۡنَ مَا تَكُونُواْ يَأۡتِ بِكُمُ ٱللَّهُ جَمِيعًاۚ إِنَّ ٱللَّهَ عَلَىٰ كُلِّ شَيۡءٖ قَدِيرٞ
148. Il est pour chacun une direction vers laquelle il se tourne. Rivalisez donc de bienfaisance. En quelque lieu que vous soyez, Allah vous fera tous revenir à Lui. Allah est de Toute chose Infiniment Capable.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَمِنۡ حَيۡثُ خَرَجۡتَ فَوَلِّ وَجۡهَكَ شَطۡرَ ٱلۡمَسۡجِدِ ٱلۡحَرَامِۖ وَإِنَّهُۥ لَلۡحَقُّ مِن رَّبِّكَۗ وَمَا ٱللَّهُ بِغَٰفِلٍ عَمَّا تَعۡمَلُونَ
149. Par où que tu sortes, tourne ton visage vers la Mosquée Sacrée. C’est là la vérité émanant de ton Seigneur. Et Allah n’est point distrait de ce que vous faites.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَمِنۡ حَيۡثُ خَرَجۡتَ فَوَلِّ وَجۡهَكَ شَطۡرَ ٱلۡمَسۡجِدِ ٱلۡحَرَامِۚ وَحَيۡثُ مَا كُنتُمۡ فَوَلُّواْ وُجُوهَكُمۡ شَطۡرَهُۥ لِئَلَّا يَكُونَ لِلنَّاسِ عَلَيۡكُمۡ حُجَّةٌ إِلَّا ٱلَّذِينَ ظَلَمُواْ مِنۡهُمۡ فَلَا تَخۡشَوۡهُمۡ وَٱخۡشَوۡنِي وَلِأُتِمَّ نِعۡمَتِي عَلَيۡكُمۡ وَلَعَلَّكُمۡ تَهۡتَدُونَ
150. Et par où que tu sortes, tourne ton visage vers la Mosquée Sacrée, et où que vous soyez, tournez vers elle vos visages afin que les gens n’aient pas d’argument contre vous, hormis ceux qui, d’entre eux, ont commis des injustices. Ne les craignez donc pas et craignez-Moi, afin que Je parachève Ma grâce envers vous et que peut-être vous vous orientiez vers la juste voie.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
كَمَآ أَرۡسَلۡنَا فِيكُمۡ رَسُولٗا مِّنكُمۡ يَتۡلُواْ عَلَيۡكُمۡ ءَايَٰتِنَا وَيُزَكِّيكُمۡ وَيُعَلِّمُكُمُ ٱلۡكِتَٰبَ وَٱلۡحِكۡمَةَ وَيُعَلِّمُكُم مَّا لَمۡ تَكُونُواْ تَعۡلَمُونَ
151. Nous avons ainsi envoyé vers vous un Messager des vôtres qui vous récite Nos versets, vous purifie et vous enseigne le Livre et la sagesse ; et qui vous enseigne ce que vous ne saviez pas.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
فَٱذۡكُرُونِيٓ أَذۡكُرۡكُمۡ وَٱشۡكُرُواْ لِي وَلَا تَكۡفُرُونِ
152. Évoquez-Moi donc, Je vous évoquerai ![47] Rendez-Moi grâce et ne reniez pas (Mes faveurs sur vous) !
[47] L’emploi du verbe « évoquer » nous semble préférable à « se souvenir » ou « se rappeler ». En effet, l’un des sens du verbe « évoquer » est « rappeler à la mémoire » (voir le Grand Robert).
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
يَٰٓأَيُّهَا ٱلَّذِينَ ءَامَنُواْ ٱسۡتَعِينُواْ بِٱلصَّبۡرِ وَٱلصَّلَوٰةِۚ إِنَّ ٱللَّهَ مَعَ ٱلصَّٰبِرِينَ
153. Ô vous qui avez cru, ayez recours au soutien de la patience et de la Çalât, car Allah est avec ceux qui prennent patience.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:

وَلَا تَقُولُواْ لِمَن يُقۡتَلُ فِي سَبِيلِ ٱللَّهِ أَمۡوَٰتُۢۚ بَلۡ أَحۡيَآءٞ وَلَٰكِن لَّا تَشۡعُرُونَ
154. Et ne dites pas de ceux qui ont été tués pour la cause d’Allah qu’ils sont morts : non, ils sont vivants mais vous ne le sentez pas.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَلَنَبۡلُوَنَّكُم بِشَيۡءٖ مِّنَ ٱلۡخَوۡفِ وَٱلۡجُوعِ وَنَقۡصٖ مِّنَ ٱلۡأَمۡوَٰلِ وَٱلۡأَنفُسِ وَٱلثَّمَرَٰتِۗ وَبَشِّرِ ٱلصَّٰبِرِينَ
155. Nous vous mettrons à l’épreuve par un peu de peur, de faim, de manque de biens, de pertes de vies humaines et de fruits récoltés. Annonce donc l’heureuse nouvelle à ceux qui sont patients (à la peine).
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
ٱلَّذِينَ إِذَآ أَصَٰبَتۡهُم مُّصِيبَةٞ قَالُوٓاْ إِنَّا لِلَّهِ وَإِنَّآ إِلَيۡهِ رَٰجِعُونَ
156. Ceux-là qui, lorsqu’un malheur les frappe, disent : « Nous sommes à Allah et à Lui nous ferons retour. »
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
أُوْلَٰٓئِكَ عَلَيۡهِمۡ صَلَوَٰتٞ مِّن رَّبِّهِمۡ وَرَحۡمَةٞۖ وَأُوْلَٰٓئِكَ هُمُ ٱلۡمُهۡتَدُونَ
157. Ceux-là ont sur eux les bénédictions de leur Seigneur et Sa miséricorde, et ceux-là sont guidés vers la juste voie.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
۞ إِنَّ ٱلصَّفَا وَٱلۡمَرۡوَةَ مِن شَعَآئِرِ ٱللَّهِۖ فَمَنۡ حَجَّ ٱلۡبَيۡتَ أَوِ ٱعۡتَمَرَ فَلَا جُنَاحَ عَلَيۡهِ أَن يَطَّوَّفَ بِهِمَاۚ وَمَن تَطَوَّعَ خَيۡرٗا فَإِنَّ ٱللَّهَ شَاكِرٌ عَلِيمٌ
158. (Sachez que) As-Safâ et Al-Marwâ font partie des rites d’Allah. Si bien que quiconque accomplit le pèlerinage (Hajj) ou la ‘Umra ne devra pas se faire faute d’accomplir le va-et-vient rituel (entre ces deux collines). Et celui qui fait le bien volontairement (qu’il sache qu’) Allah est Reconnaissant et Omniscient.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
إِنَّ ٱلَّذِينَ يَكۡتُمُونَ مَآ أَنزَلۡنَا مِنَ ٱلۡبَيِّنَٰتِ وَٱلۡهُدَىٰ مِنۢ بَعۡدِ مَا بَيَّنَّٰهُ لِلنَّاسِ فِي ٱلۡكِتَٰبِ أُوْلَٰٓئِكَ يَلۡعَنُهُمُ ٱللَّهُ وَيَلۡعَنُهُمُ ٱللَّٰعِنُونَ
159. Ceux qui taisent ce que Nous avons révélé comme preuves évidentes et comme bonnes orientations (al-hudâ), après que Nous les avons exposées clairement aux hommes dans le Livre, c’est bien ceux-là qu’Allah maudit et que maudissent les maudisseurs.[48]
[48] Le mot « maudisseur » a tout l’air d’être une forgerie (mot forgé et qui n’existe pas dans le dictionnaire). En vérité, il est rare. Ici, il convient à la traduction du substantif arabe : اللاعنون. Il est cité dans le Grand Robert où il est opposé à « bénisseur ».
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
إِلَّا ٱلَّذِينَ تَابُواْ وَأَصۡلَحُواْ وَبَيَّنُواْ فَأُوْلَٰٓئِكَ أَتُوبُ عَلَيۡهِمۡ وَأَنَا ٱلتَّوَّابُ ٱلرَّحِيمُ
160. Hormis ceux qui se sont repentis, se sont amendés et ont montré (au grand jour ce qu’ils cachaient auparavant). De ceux- là J’accepte le repentir. Car Je suis le Tout Absoluteur, le Tout Miséricordieux.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
إِنَّ ٱلَّذِينَ كَفَرُواْ وَمَاتُواْ وَهُمۡ كُفَّارٌ أُوْلَٰٓئِكَ عَلَيۡهِمۡ لَعۡنَةُ ٱللَّهِ وَٱلۡمَلَٰٓئِكَةِ وَٱلنَّاسِ أَجۡمَعِينَ
161. Ceux qui ont mécru et sont morts mécréants ont sur eux la malédiction d’Allah, des Anges et de l’humanité entière.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
خَٰلِدِينَ فِيهَا لَا يُخَفَّفُ عَنۡهُمُ ٱلۡعَذَابُ وَلَا هُمۡ يُنظَرُونَ
162. Ils l’auront éternellement[49] et leur supplice ne connaîtra ni allégement ni répit.
[49] La malédiction.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَإِلَٰهُكُمۡ إِلَٰهٞ وَٰحِدٞۖ لَّآ إِلَٰهَ إِلَّا هُوَ ٱلرَّحۡمَٰنُ ٱلرَّحِيمُ
163. Votre Dieu est un Dieu Unique. Nul dieu à part Lui, le Tout Clément le Tout Miséricordieux.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:

إِنَّ فِي خَلۡقِ ٱلسَّمَٰوَٰتِ وَٱلۡأَرۡضِ وَٱخۡتِلَٰفِ ٱلَّيۡلِ وَٱلنَّهَارِ وَٱلۡفُلۡكِ ٱلَّتِي تَجۡرِي فِي ٱلۡبَحۡرِ بِمَا يَنفَعُ ٱلنَّاسَ وَمَآ أَنزَلَ ٱللَّهُ مِنَ ٱلسَّمَآءِ مِن مَّآءٖ فَأَحۡيَا بِهِ ٱلۡأَرۡضَ بَعۡدَ مَوۡتِهَا وَبَثَّ فِيهَا مِن كُلِّ دَآبَّةٖ وَتَصۡرِيفِ ٱلرِّيَٰحِ وَٱلسَّحَابِ ٱلۡمُسَخَّرِ بَيۡنَ ٱلسَّمَآءِ وَٱلۡأَرۡضِ لَأٓيَٰتٖ لِّقَوۡمٖ يَعۡقِلُونَ
164. Dans la création des cieux et de la terre, la succession alternée des jours et des nuits, dans les vaisseaux qui voguent en mer pour (transporter) ce qui profite aux hommes, dans cette eau qu’Allah fait descendre du ciel et par laquelle Il fait revivre la terre morte, où il répand des bêtes de toutes espèces, dans la répartition des vents et dans les nuages assujettis entre ciel et terre, dans tout cela il y a des Signes pour des gens qui raisonnent.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَمِنَ ٱلنَّاسِ مَن يَتَّخِذُ مِن دُونِ ٱللَّهِ أَندَادٗا يُحِبُّونَهُمۡ كَحُبِّ ٱللَّهِۖ وَٱلَّذِينَ ءَامَنُوٓاْ أَشَدُّ حُبّٗا لِّلَّهِۗ وَلَوۡ يَرَى ٱلَّذِينَ ظَلَمُوٓاْ إِذۡ يَرَوۡنَ ٱلۡعَذَابَ أَنَّ ٱلۡقُوَّةَ لِلَّهِ جَمِيعٗا وَأَنَّ ٱللَّهَ شَدِيدُ ٱلۡعَذَابِ
165. Il est des hommes qui prennent en dehors d’Allah (des idoles qu’ils considèrent comme) Ses émules, qu’ils aiment comme Allah doit être aimé. Mais ceux qui croient ont pour Allah un amour bien plus intense. Si seulement ceux qui ont commis des injustices pouvaient voir, lorsqu’ils souffriront le supplice, que la force absolue est à Allah et qu’Allah a le supplice très dur !
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
إِذۡ تَبَرَّأَ ٱلَّذِينَ ٱتُّبِعُواْ مِنَ ٱلَّذِينَ ٱتَّبَعُواْ وَرَأَوُاْ ٱلۡعَذَابَ وَتَقَطَّعَتۡ بِهِمُ ٱلۡأَسۡبَابُ
166. Quand, en voyant le supplice, ceux qui ont été suivis renieront ceux qui ont suivi, tous les liens de salut seront brisés pour eux.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَقَالَ ٱلَّذِينَ ٱتَّبَعُواْ لَوۡ أَنَّ لَنَا كَرَّةٗ فَنَتَبَرَّأَ مِنۡهُمۡ كَمَا تَبَرَّءُواْ مِنَّاۗ كَذَٰلِكَ يُرِيهِمُ ٱللَّهُ أَعۡمَٰلَهُمۡ حَسَرَٰتٍ عَلَيۡهِمۡۖ وَمَا هُم بِخَٰرِجِينَ مِنَ ٱلنَّارِ
167. Ceux qui ont suivi diront : « Si seulement nous pouvions revenir pour les renier comme ils nous ont reniés ! » Ainsi Allah leur fera voir leurs œuvres, qui les rongeront de remords, et plus jamais ils ne sortiront du Feu.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
يَٰٓأَيُّهَا ٱلنَّاسُ كُلُواْ مِمَّا فِي ٱلۡأَرۡضِ حَلَٰلٗا طَيِّبٗا وَلَا تَتَّبِعُواْ خُطُوَٰتِ ٱلشَّيۡطَٰنِۚ إِنَّهُۥ لَكُمۡ عَدُوّٞ مُّبِينٌ
168. Ô hommes ! Mangez de tout ce qu’il y a de licite et pur sur terre. N’emboîtez pas le pas à Satan : il est pour vous un ennemi avéré.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
إِنَّمَا يَأۡمُرُكُم بِٱلسُّوٓءِ وَٱلۡفَحۡشَآءِ وَأَن تَقُولُواْ عَلَى ٱللَّهِ مَا لَا تَعۡلَمُونَ
169. Il vous commande le mal et la dépravation et (vous dicte) de dire d’Allah ce que vous ne savez pas.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:

وَإِذَا قِيلَ لَهُمُ ٱتَّبِعُواْ مَآ أَنزَلَ ٱللَّهُ قَالُواْ بَلۡ نَتَّبِعُ مَآ أَلۡفَيۡنَا عَلَيۡهِ ءَابَآءَنَآۚ أَوَلَوۡ كَانَ ءَابَآؤُهُمۡ لَا يَعۡقِلُونَ شَيۡـٔٗا وَلَا يَهۡتَدُونَ
170. Et quand il leur est dit : « Suivez ce qu’Allah a fait descendre (en révélation) », ils disent : « Non, nous suivrons la tradition léguée par nos ancêtres. » Et si donc leurs ancêtres ne raisonnaient point et n’étaient pas sur la juste voie ?
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَمَثَلُ ٱلَّذِينَ كَفَرُواْ كَمَثَلِ ٱلَّذِي يَنۡعِقُ بِمَا لَا يَسۡمَعُ إِلَّا دُعَآءٗ وَنِدَآءٗۚ صُمُّۢ بُكۡمٌ عُمۡيٞ فَهُمۡ لَا يَعۡقِلُونَ
171. Les mécréants sont tel ce troupeau que l’on hèle, qui n’entend qu’appels indistincts et vagues injonctions. Sourds, muets, aveugles, ils ne raisonnent point.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
يَٰٓأَيُّهَا ٱلَّذِينَ ءَامَنُواْ كُلُواْ مِن طَيِّبَٰتِ مَا رَزَقۡنَٰكُمۡ وَٱشۡكُرُواْ لِلَّهِ إِن كُنتُمۡ إِيَّاهُ تَعۡبُدُونَ
172. Ô vous qui avez cru ! Mangez des aliments purs[50] que Nous vous avons accordés. Et rendez grâce[51] à Allah si c’est Lui (Seul) que vous adorez.
[50] L’adjectif « pur » a ici à la fois le sens religieux de « licite » et le sens ordinaire de « bon à manger », voire dont le goût est « bon ». Tous ces sens se retrouvent dans le seul mot arabe du verset : طيّبات
[51] Le mot « grâce » dans cette locution verbale s’écrit aujourd’hui plutôt au singulier. Le pluriel « rendre grâces », toujours correct, est vieilli.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
إِنَّمَا حَرَّمَ عَلَيۡكُمُ ٱلۡمَيۡتَةَ وَٱلدَّمَ وَلَحۡمَ ٱلۡخِنزِيرِ وَمَآ أُهِلَّ بِهِۦ لِغَيۡرِ ٱللَّهِۖ فَمَنِ ٱضۡطُرَّ غَيۡرَ بَاغٖ وَلَا عَادٖ فَلَآ إِثۡمَ عَلَيۡهِۚ إِنَّ ٱللَّهَ غَفُورٞ رَّحِيمٌ
173. Il vous a seulement défendu[52] la chair de la bête morte, le sang, la viande de porc et tout animal égorgé sur lequel on aura invoqué un autre nom[53] que celui d’Allah. Celui qui pourtant en mange sous la contrainte, ni par abus ni par infraction, celui-là n’aura commis aucun péché, car Allah est Absoluteur[54] et Tout Miséricordieux.
[52] Ce verbe sied mieux au lexique religieux que les verbes « interdire » ou « prohiber ». Le Grand Robert cite justement comme exemples où le verbe « défendre » est employé, sans ambiguïté, au sens d’interdire : L’islam défend l’alcool et la viande de porc.
[53] C’est-à-dire les bêtes immolées par les païens et les polythéistes en adoration des idoles.
[54] Nous réservons à la traduction de غفور l’adjectif « Absoluteur » tout court. Quant à l’autre attribut divin توّاب, nous le traduisons toujours par « Tout Absoluteur ».
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
إِنَّ ٱلَّذِينَ يَكۡتُمُونَ مَآ أَنزَلَ ٱللَّهُ مِنَ ٱلۡكِتَٰبِ وَيَشۡتَرُونَ بِهِۦ ثَمَنٗا قَلِيلًا أُوْلَٰٓئِكَ مَا يَأۡكُلُونَ فِي بُطُونِهِمۡ إِلَّا ٱلنَّارَ وَلَا يُكَلِّمُهُمُ ٱللَّهُ يَوۡمَ ٱلۡقِيَٰمَةِ وَلَا يُزَكِّيهِمۡ وَلَهُمۡ عَذَابٌ أَلِيمٌ
174. Ceux qui tiennent caché ce qu’Allah a révélé dans les Écritures[55] et le vendent à bas prix, ceux-là ne s’empiffrent que de Feu. Allah ne leur parlera point au Jour de la Résurrection ni ne les purifiera (de leurs péchés). Et ils auront un terrible supplice.
[55] Le mot كتاب est un mot générique, un collectif qui signifie ici toutes les Écritures sacrées, qui ont été envoyées en révélation aux Prophètes et qui annonçaient déjà le Message de Muhammad (paix et bénédiction d’Allah sur lui).
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
أُوْلَٰٓئِكَ ٱلَّذِينَ ٱشۡتَرَوُاْ ٱلضَّلَٰلَةَ بِٱلۡهُدَىٰ وَٱلۡعَذَابَ بِٱلۡمَغۡفِرَةِۚ فَمَآ أَصۡبَرَهُمۡ عَلَى ٱلنَّارِ
175. Ceux-là ont acheté l’égarement au prix de la juste orientation (hudâ), le supplice au prix du pardon. Qu’est-ce donc qui leur fera endurer le Feu ?
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
ذَٰلِكَ بِأَنَّ ٱللَّهَ نَزَّلَ ٱلۡكِتَٰبَ بِٱلۡحَقِّۗ وَإِنَّ ٱلَّذِينَ ٱخۡتَلَفُواْ فِي ٱلۡكِتَٰبِ لَفِي شِقَاقِۭ بَعِيدٖ
176. C’est qu’Allah a fait descendre (en révélation) le Livre de la vérité. Et ceux qui divergent à propos du Livre sont dans une scission très avancée.[56]
[56] Nous avons traduit par « très avancée » au sens de « très avancée dans l’erreur » et donc « très éloignée de la vérité », ce qui rejoint alors le sens de بعيد. Autre traduction possible : sont allés très loin dans la scission.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:

۞ لَّيۡسَ ٱلۡبِرَّ أَن تُوَلُّواْ وُجُوهَكُمۡ قِبَلَ ٱلۡمَشۡرِقِ وَٱلۡمَغۡرِبِ وَلَٰكِنَّ ٱلۡبِرَّ مَنۡ ءَامَنَ بِٱللَّهِ وَٱلۡيَوۡمِ ٱلۡأٓخِرِ وَٱلۡمَلَٰٓئِكَةِ وَٱلۡكِتَٰبِ وَٱلنَّبِيِّـۧنَ وَءَاتَى ٱلۡمَالَ عَلَىٰ حُبِّهِۦ ذَوِي ٱلۡقُرۡبَىٰ وَٱلۡيَتَٰمَىٰ وَٱلۡمَسَٰكِينَ وَٱبۡنَ ٱلسَّبِيلِ وَٱلسَّآئِلِينَ وَفِي ٱلرِّقَابِ وَأَقَامَ ٱلصَّلَوٰةَ وَءَاتَى ٱلزَّكَوٰةَ وَٱلۡمُوفُونَ بِعَهۡدِهِمۡ إِذَا عَٰهَدُواْۖ وَٱلصَّٰبِرِينَ فِي ٱلۡبَأۡسَآءِ وَٱلضَّرَّآءِ وَحِينَ ٱلۡبَأۡسِۗ أُوْلَٰٓئِكَ ٱلَّذِينَ صَدَقُواْۖ وَأُوْلَٰٓئِكَ هُمُ ٱلۡمُتَّقُونَ
177. La vraie vertu n’est certes pas de tourner vos visages vers le Levant ou le Couchant. La vraie vertu est de croire en Allah, au Jour Dernier, aux Anges, aux Livres (aux Écritures célestes) et aux Prophètes ; de donner de son bien, quel que soit l’amour qu’on lui voue, aux proches, aux orphelins, aux nécessiteux, aux voyageurs de grand chemin,[57] aux mendiants, et pour le rachat de ceux qui en ont besoin ; d’accomplir la Çalât et de s’acquitter de la Zakât. Quant à ceux qui honorent leur engagement quand ils s’engagent, ceux qui sont patients à la misère, à la maladie et à la dureté des combats, ceux-là sont les véridiques et ceux-là sont certes les gens pieux.
[57] Nous avons employé l’expression « voyageur de grand chemin » par analogie avec l’expression consacrée « voleur de grand chemin » (dont le lieu d’intervention sont les grandes routes). L’expression est d’autant plus heureuse qu’elle s’inscrit dans une série d’assonances favorables au rythme du verset : « bien » », « orphelins », « chemin », « besoin ».
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
يَٰٓأَيُّهَا ٱلَّذِينَ ءَامَنُواْ كُتِبَ عَلَيۡكُمُ ٱلۡقِصَاصُ فِي ٱلۡقَتۡلَىۖ ٱلۡحُرُّ بِٱلۡحُرِّ وَٱلۡعَبۡدُ بِٱلۡعَبۡدِ وَٱلۡأُنثَىٰ بِٱلۡأُنثَىٰۚ فَمَنۡ عُفِيَ لَهُۥ مِنۡ أَخِيهِ شَيۡءٞ فَٱتِّبَاعُۢ بِٱلۡمَعۡرُوفِ وَأَدَآءٌ إِلَيۡهِ بِإِحۡسَٰنٖۗ ذَٰلِكَ تَخۡفِيفٞ مِّن رَّبِّكُمۡ وَرَحۡمَةٞۗ فَمَنِ ٱعۡتَدَىٰ بَعۡدَ ذَٰلِكَ فَلَهُۥ عَذَابٌ أَلِيمٞ
178. Ô vous qui avez cru ! Il vous a été prescrit la loi du talion concernant les tués. Homme libre pour homme libre, esclave pour esclave, femme pour femme. Cependant, celui qui est pardonné par son frère en quoi que ce soit, celui-là doit être poursuivi à l’amiable et doit s’acquitter volontiers[58] d’une rançon. C’est là un allégement de votre Seigneur et une miséricorde. Alors, quiconque, après cela, agresse (à nouveau) aura un terrible supplice.
[58] L’adverbe « volontiers » traduit bien بإحسان . On pourrait aussi traduire par « de bon cœur », « de bonne grâce ».
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَلَكُمۡ فِي ٱلۡقِصَاصِ حَيَوٰةٞ يَٰٓأُوْلِي ٱلۡأَلۡبَٰبِ لَعَلَّكُمۡ تَتَّقُونَ
179. Vous avez dans le talion une loi qui préserve la vie, ô vous qui avez l’esprit sagace : ainsi finirez-vous par craindre pieusement.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
كُتِبَ عَلَيۡكُمۡ إِذَا حَضَرَ أَحَدَكُمُ ٱلۡمَوۡتُ إِن تَرَكَ خَيۡرًا ٱلۡوَصِيَّةُ لِلۡوَٰلِدَيۡنِ وَٱلۡأَقۡرَبِينَ بِٱلۡمَعۡرُوفِۖ حَقًّا عَلَى ٱلۡمُتَّقِينَ
180. Il vous a été prescrit, quand l’un de vous est à l’article de la mort et qu’il lègue quelque bien, (de laisser) un testament (en bonne et due forme) au profit des deux parents et des proches. C’est là un devoir pour les gens pieux.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
فَمَنۢ بَدَّلَهُۥ بَعۡدَ مَا سَمِعَهُۥ فَإِنَّمَآ إِثۡمُهُۥ عَلَى ٱلَّذِينَ يُبَدِّلُونَهُۥٓۚ إِنَّ ٱللَّهَ سَمِيعٌ عَلِيمٞ
181. Ceux qui, l’ayant entendu, le modifient (le testament), seront ceux sur qui pèsera le péché de cette modification. Allah Entend Tout et Il est Omniscient.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:

فَمَنۡ خَافَ مِن مُّوصٖ جَنَفًا أَوۡ إِثۡمٗا فَأَصۡلَحَ بَيۡنَهُمۡ فَلَآ إِثۡمَ عَلَيۡهِۚ إِنَّ ٱللَّهَ غَفُورٞ رَّحِيمٞ
182. Celui qui, en revanche, craint d’un testateur l’erreur ou l’abus, et réconcilie (les héritiers), celui-là n’aura point péché. Allah est Absoluteur et Tout Miséricordieux.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
يَٰٓأَيُّهَا ٱلَّذِينَ ءَامَنُواْ كُتِبَ عَلَيۡكُمُ ٱلصِّيَامُ كَمَا كُتِبَ عَلَى ٱلَّذِينَ مِن قَبۡلِكُمۡ لَعَلَّكُمۡ تَتَّقُونَ
183. Ô vous qui avez cru ! Le jeûne (Aç-Ciyâm) vous a été prescrit comme il a été prescrit à ceux qui vous ont précédés : ainsi finirez-vous par craindre pieusement.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
أَيَّامٗا مَّعۡدُودَٰتٖۚ فَمَن كَانَ مِنكُم مَّرِيضًا أَوۡ عَلَىٰ سَفَرٖ فَعِدَّةٞ مِّنۡ أَيَّامٍ أُخَرَۚ وَعَلَى ٱلَّذِينَ يُطِيقُونَهُۥ فِدۡيَةٞ طَعَامُ مِسۡكِينٖۖ فَمَن تَطَوَّعَ خَيۡرٗا فَهُوَ خَيۡرٞ لَّهُۥۚ وَأَن تَصُومُواْ خَيۡرٞ لَّكُمۡ إِن كُنتُمۡ تَعۡلَمُونَ
184. Un nombre de jours (sera bien déterminé). Alors, celui qui d’entre vous est malade ou parti en voyage, (s’acquittera) d’un nombre équivalent d’autres jours. Quant à ceux qui ne peuvent l’observer qu’à grand-peine, ils auront à (s’acquitter) d’une compensation en nourrissant un pauvre. Si quelqu’un fait mieux volontiers, cela est meilleur pour lui. Mais que vous jeûniez est certes meilleur pour vous, si seulement vous saviez !
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
شَهۡرُ رَمَضَانَ ٱلَّذِيٓ أُنزِلَ فِيهِ ٱلۡقُرۡءَانُ هُدٗى لِّلنَّاسِ وَبَيِّنَٰتٖ مِّنَ ٱلۡهُدَىٰ وَٱلۡفُرۡقَانِۚ فَمَن شَهِدَ مِنكُمُ ٱلشَّهۡرَ فَلۡيَصُمۡهُۖ وَمَن كَانَ مَرِيضًا أَوۡ عَلَىٰ سَفَرٖ فَعِدَّةٞ مِّنۡ أَيَّامٍ أُخَرَۗ يُرِيدُ ٱللَّهُ بِكُمُ ٱلۡيُسۡرَ وَلَا يُرِيدُ بِكُمُ ٱلۡعُسۡرَ وَلِتُكۡمِلُواْ ٱلۡعِدَّةَ وَلِتُكَبِّرُواْ ٱللَّهَ عَلَىٰ مَا هَدَىٰكُمۡ وَلَعَلَّكُمۡ تَشۡكُرُونَ
185. C’est en ce mois de Ramadan que fut révélé le Coran en guide (hudâ) pour les hommes (vers la juste voie), et comme preuves évidentes de la bonne orientation et du discernement. Quiconque, alors, est présent en ce mois[59] qu’il (le) jeûne ! Et si quelqu’un est malade ou parti en voyage, il (s’acquittera) d’un nombre équivalent d’autres jours. Allah veut pour vous l’aisance et ne veut pas pour vous la difficulté ; afin que vous complétiez les jours dus et que vous rendiez gloire à Allah Qui vous a bien guidés. Peut-être alors (Lui) serez-vous reconnaissants !
[59] Encore présent, encore vivant, épargné par la mort. Autrement dit : n’est pas en voyage.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَإِذَا سَأَلَكَ عِبَادِي عَنِّي فَإِنِّي قَرِيبٌۖ أُجِيبُ دَعۡوَةَ ٱلدَّاعِ إِذَا دَعَانِۖ فَلۡيَسۡتَجِيبُواْ لِي وَلۡيُؤۡمِنُواْ بِي لَعَلَّهُمۡ يَرۡشُدُونَ
186. Et si Mes serviteurs t’interrogent sur Moi, (dis que) Je suis Proche. Je réponds à l’appel de celui qui implore quand il M’implore. Qu’ils répondent donc à Mon appel et qu’ils croient en Moi : peut-être alors en seront-ils mieux guidés.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:

أُحِلَّ لَكُمۡ لَيۡلَةَ ٱلصِّيَامِ ٱلرَّفَثُ إِلَىٰ نِسَآئِكُمۡۚ هُنَّ لِبَاسٞ لَّكُمۡ وَأَنتُمۡ لِبَاسٞ لَّهُنَّۗ عَلِمَ ٱللَّهُ أَنَّكُمۡ كُنتُمۡ تَخۡتَانُونَ أَنفُسَكُمۡ فَتَابَ عَلَيۡكُمۡ وَعَفَا عَنكُمۡۖ فَٱلۡـَٰٔنَ بَٰشِرُوهُنَّ وَٱبۡتَغُواْ مَا كَتَبَ ٱللَّهُ لَكُمۡۚ وَكُلُواْ وَٱشۡرَبُواْ حَتَّىٰ يَتَبَيَّنَ لَكُمُ ٱلۡخَيۡطُ ٱلۡأَبۡيَضُ مِنَ ٱلۡخَيۡطِ ٱلۡأَسۡوَدِ مِنَ ٱلۡفَجۡرِۖ ثُمَّ أَتِمُّواْ ٱلصِّيَامَ إِلَى ٱلَّيۡلِۚ وَلَا تُبَٰشِرُوهُنَّ وَأَنتُمۡ عَٰكِفُونَ فِي ٱلۡمَسَٰجِدِۗ تِلۡكَ حُدُودُ ٱللَّهِ فَلَا تَقۡرَبُوهَاۗ كَذَٰلِكَ يُبَيِّنُ ٱللَّهُ ءَايَٰتِهِۦ لِلنَّاسِ لَعَلَّهُمۡ يَتَّقُونَ
187. Il vous est permis, la nuit du jeûne (aç-ciyâm), d’avoir des rapports intimes avec vos femmes. Elles sont pour vous un vêtement[60] et vous êtes pour elles un vêtement. Allah Sait qu’(ayant eu avec vos épouses des rapports intimes la nuit) vous vous trahissiez vous-mêmes (et vous vous exposiez aux punitions). Alors, Il accepte votre repentir et vous pardonne. Et maintenant vous pouvez les approcher. Recherchez (les joies) qu’Allah a prescrites pour vous. Mangez et buvez jusqu’à ce que deviennent distincts, à vos yeux, le fil blanc de l’aube et le fil noir de la nuit. Puis accomplissez le jeûne jusqu’à la nuit. Ne les approchez point pendant que vous observez la retraite rituelle (‘âkifîn) dans les mosquées. Telles sont les limites légales (hudûd) d’Allah, ne vous en approchez point. C’est ainsi qu’Allah expose clairement Ses Signes aux hommes, afin qu’ils (Le) craignent pieusement.
[60] La métaphore est infiniment heureuse car elle décrit ce rapport conjugal qui se fonde sur la protection mutuelle.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَلَا تَأۡكُلُوٓاْ أَمۡوَٰلَكُم بَيۡنَكُم بِٱلۡبَٰطِلِ وَتُدۡلُواْ بِهَآ إِلَى ٱلۡحُكَّامِ لِتَأۡكُلُواْ فَرِيقٗا مِّنۡ أَمۡوَٰلِ ٱلنَّاسِ بِٱلۡإِثۡمِ وَأَنتُمۡ تَعۡلَمُونَ
188. Ne mangez pas vos biens illicitement entre vous. Ne les donnez pas aux juges dans l’intention de les corrompre et de manger ainsi les biens des gens par péché tout en le sachant.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
۞ يَسۡـَٔلُونَكَ عَنِ ٱلۡأَهِلَّةِۖ قُلۡ هِيَ مَوَٰقِيتُ لِلنَّاسِ وَٱلۡحَجِّۗ وَلَيۡسَ ٱلۡبِرُّ بِأَن تَأۡتُواْ ٱلۡبُيُوتَ مِن ظُهُورِهَا وَلَٰكِنَّ ٱلۡبِرَّ مَنِ ٱتَّقَىٰۗ وَأۡتُواْ ٱلۡبُيُوتَ مِنۡ أَبۡوَٰبِهَاۚ وَٱتَّقُواْ ٱللَّهَ لَعَلَّكُمۡ تُفۡلِحُونَ
189. Ils t’interrogent sur les croissants des nouvelles lunes. Dis : « Ce sont des repères temporels pour les gens et pour le pèlerinage (Hajj). Et la vraie vertu n’est point d’entrer dans les maisons par derrière,[61] la vraie vertu est d’avoir la piété. Entrez donc dans les maisons par leurs portes et craignez Allah : ainsi atteindrez-vous à la réussite.
[61] On pourra s’interroger sur le sens d’un tel détail dans un verset qui parle des nouvelles lunes comme repères du mois de Ramadan et d’autres devoirs sacrés dont le pèlerinage. En fait, il s’agit d’une allusion aux pratiques antéislamiques qui consistaient, lors du pèlerinage, à entrer dans les maisons par les portes de derrière pour contourner le dogme interdisant de rentrer chez soi avant d’avoir terminé le rite. La leçon est claire : la vraie piété consiste à accomplir ses devoirs sacrés sans hypocrisie et en appliquant à la lettre les prescriptions religieuses.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَقَٰتِلُواْ فِي سَبِيلِ ٱللَّهِ ٱلَّذِينَ يُقَٰتِلُونَكُمۡ وَلَا تَعۡتَدُوٓاْۚ إِنَّ ٱللَّهَ لَا يُحِبُّ ٱلۡمُعۡتَدِينَ
190. Combattez pour la cause d’Allah (dans le chemin d’Allah) ceux qui vous combattent et ne transgressez point, car Allah n’aime pas les transgresseurs.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:

وَٱقۡتُلُوهُمۡ حَيۡثُ ثَقِفۡتُمُوهُمۡ وَأَخۡرِجُوهُم مِّنۡ حَيۡثُ أَخۡرَجُوكُمۡۚ وَٱلۡفِتۡنَةُ أَشَدُّ مِنَ ٱلۡقَتۡلِۚ وَلَا تُقَٰتِلُوهُمۡ عِندَ ٱلۡمَسۡجِدِ ٱلۡحَرَامِ حَتَّىٰ يُقَٰتِلُوكُمۡ فِيهِۖ فَإِن قَٰتَلُوكُمۡ فَٱقۡتُلُوهُمۡۗ كَذَٰلِكَ جَزَآءُ ٱلۡكَٰفِرِينَ
191. Tuez-les où vous les trouverez, et chassez-les d’où ils vous auront chassés : l’associâtrie (chirk)[62] est plus terrible que la tuerie.[63] Et ne les combattez point près de la Mosquée Sacrée sauf quand ils vous y auront combattus. Alors, s’ils vous combattent, tuez-les. Tel sera le châtiment des mécréants.
[62] Le mot فتنة signifie l’associâtrie selon Ibn Kathîr ; l’associâtrie signifie le péché majeur qui consiste à associer à Allah d’autres divinités : chirk
[63] Le mot « tuerie » rime avec « associâtrie ». De plus, il signifie bien « carnage », « massacre », « action de tuer en masse, sauvagement », « hécatombe », « guerre meurtrière ». Voir le Grand Robert.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
فَإِنِ ٱنتَهَوۡاْ فَإِنَّ ٱللَّهَ غَفُورٞ رَّحِيمٞ
192. Et s’ils cessent, alors Allah est Absoluteur et Tout Miséricordieux.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَقَٰتِلُوهُمۡ حَتَّىٰ لَا تَكُونَ فِتۡنَةٞ وَيَكُونَ ٱلدِّينُ لِلَّهِۖ فَإِنِ ٱنتَهَوۡاْ فَلَا عُدۡوَٰنَ إِلَّا عَلَى ٱلظَّٰلِمِينَ
193. Combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’associâtrie et que la religion soit exclusivement à Allah. Et s’ils cessent (leurs hostilités et leur associâtrie), qu’il n’y ait plus alors d’agression hormis contre les injustes.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
ٱلشَّهۡرُ ٱلۡحَرَامُ بِٱلشَّهۡرِ ٱلۡحَرَامِ وَٱلۡحُرُمَٰتُ قِصَاصٞۚ فَمَنِ ٱعۡتَدَىٰ عَلَيۡكُمۡ فَٱعۡتَدُواْ عَلَيۡهِ بِمِثۡلِ مَا ٱعۡتَدَىٰ عَلَيۡكُمۡۚ وَٱتَّقُواْ ٱللَّهَ وَٱعۡلَمُوٓاْ أَنَّ ٱللَّهَ مَعَ ٱلۡمُتَّقِينَ
194. Mois sacré pour mois sacré,[64] et toutes les choses sacrées (se compensent) par la loi du talion. Alors, quiconque vous agresse, agressez-le en lui rendant la pareille. Craignez Allah, et sachez qu’Allah est avec les gens pieux.
[64] Structure calquée sur le modèle de « œil pour œil, dent pour dent ». Cela signifie : s’ils vous attaquent pendant les mois sacrés, attaquez-les de même pendant les mois sacrés. Dès avant l’Islam, en effet, les Arabes s’interdisaient la guerre pendant les mois sacrés de Dhoulq’ida, Dhoul-hijja, Muharram et Rajab.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَأَنفِقُواْ فِي سَبِيلِ ٱللَّهِ وَلَا تُلۡقُواْ بِأَيۡدِيكُمۡ إِلَى ٱلتَّهۡلُكَةِ وَأَحۡسِنُوٓاْۚ إِنَّ ٱللَّهَ يُحِبُّ ٱلۡمُحۡسِنِينَ
195. Dépensez pour la cause d’Allah (dans le chemin d’Allah), ne courez pas par vos propres mains à la ruine.[65] Et faites le bien car Allah aime les bienfaiteurs.
[65] Ce verset, en dépit des interprétations ordinaires, ne vise pas la témérité dans le combat mais le refus de dépenser ses biens pour la cause d’Allah.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَأَتِمُّواْ ٱلۡحَجَّ وَٱلۡعُمۡرَةَ لِلَّهِۚ فَإِنۡ أُحۡصِرۡتُمۡ فَمَا ٱسۡتَيۡسَرَ مِنَ ٱلۡهَدۡيِۖ وَلَا تَحۡلِقُواْ رُءُوسَكُمۡ حَتَّىٰ يَبۡلُغَ ٱلۡهَدۡيُ مَحِلَّهُۥۚ فَمَن كَانَ مِنكُم مَّرِيضًا أَوۡ بِهِۦٓ أَذٗى مِّن رَّأۡسِهِۦ فَفِدۡيَةٞ مِّن صِيَامٍ أَوۡ صَدَقَةٍ أَوۡ نُسُكٖۚ فَإِذَآ أَمِنتُمۡ فَمَن تَمَتَّعَ بِٱلۡعُمۡرَةِ إِلَى ٱلۡحَجِّ فَمَا ٱسۡتَيۡسَرَ مِنَ ٱلۡهَدۡيِۚ فَمَن لَّمۡ يَجِدۡ فَصِيَامُ ثَلَٰثَةِ أَيَّامٖ فِي ٱلۡحَجِّ وَسَبۡعَةٍ إِذَا رَجَعۡتُمۡۗ تِلۡكَ عَشَرَةٞ كَامِلَةٞۗ ذَٰلِكَ لِمَن لَّمۡ يَكُنۡ أَهۡلُهُۥ حَاضِرِي ٱلۡمَسۡجِدِ ٱلۡحَرَامِۚ وَٱتَّقُواْ ٱللَّهَ وَٱعۡلَمُوٓاْ أَنَّ ٱللَّهَ شَدِيدُ ٱلۡعِقَابِ
196. Accomplissez pour Allah le pèlerinage (Hajj) et la Umra. Si vous subissez quelque empêchement, alors un sacrifice qu’il vous soit aisé de faire. Ne vous rasez pas la tête jusqu’à ce que la bête sacrificielle soit arrivée à son lieu (d’immolation licite). Et si l’un de vous est malade ou souffre de quelque lésion à la tête,[66] qu’il compense alors par un jeûne (çiyâm), par une aumône, ou par une immolation. Quand vous aurez accompli le rituel et si, étant en sécurité, quelqu’un (parmi vous) a joui des avantages de la vie normale (tamattu’), depuis la Umra jusqu’au pèlerinage,[67] alors un sacrifice qu’il lui soit aisé de faire. S’il n’en a pas les moyens, alors un jeûne de trois jours pendant le pèlerinage et sept quand il revient chez lui, soit un total de dix. Cela concerne celui dont la famille n’habite pas près de la Mosquée Sacrée. Craignez Allah. Sachez qu’Allah a le châtiment terrible.
[66] Qui est donc obligé parfois de se raser.
[67] Ces avantages sont d’être, dans ce cas, dispensé de l’état de sacralisation (ihrâm).
Các Tafsir tiếng Ả-rập:

ٱلۡحَجُّ أَشۡهُرٞ مَّعۡلُومَٰتٞۚ فَمَن فَرَضَ فِيهِنَّ ٱلۡحَجَّ فَلَا رَفَثَ وَلَا فُسُوقَ وَلَا جِدَالَ فِي ٱلۡحَجِّۗ وَمَا تَفۡعَلُواْ مِنۡ خَيۡرٖ يَعۡلَمۡهُ ٱللَّهُۗ وَتَزَوَّدُواْ فَإِنَّ خَيۡرَ ٱلزَّادِ ٱلتَّقۡوَىٰۖ وَٱتَّقُونِ يَٰٓأُوْلِي ٱلۡأَلۡبَٰبِ
197. Le pèlerinage se fait pendant des mois bien connus. Que celui qui entreprend de le faire (sache ceci) : point de rapports sexuels, point de débauche, point de dispute pendant le Hajj. Quelque bien que vous fassiez, Allah certes le Sait. Prenez avec vous un viatique sachant que le meilleur viatique est la piété, et craignez-Moi, ô vous qui avez l’esprit sagace !
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
لَيۡسَ عَلَيۡكُمۡ جُنَاحٌ أَن تَبۡتَغُواْ فَضۡلٗا مِّن رَّبِّكُمۡۚ فَإِذَآ أَفَضۡتُم مِّنۡ عَرَفَٰتٖ فَٱذۡكُرُواْ ٱللَّهَ عِندَ ٱلۡمَشۡعَرِ ٱلۡحَرَامِۖ وَٱذۡكُرُوهُ كَمَا هَدَىٰكُمۡ وَإِن كُنتُم مِّن قَبۡلِهِۦ لَمِنَ ٱلضَّآلِّينَ
198. Vous n’aurez commis aucun péché si vous convoitez une faveur[68] de votre Seigneur. Quand vous aurez déferlé de ‘Arafat, invoquez Allah à Al-Mach’âr Al-Harâm (la Station sacrée). Invoquez-Le comme Il vous a orientés vers la juste voie quoique, par le passé, vous fussiez du nombre des égarés.
[68] C’est le droit au commerce qui est ici entendu. Le pèlerinage permet, entre autres activités licites, de pratiquer le commerce en dehors du rituel.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
ثُمَّ أَفِيضُواْ مِنۡ حَيۡثُ أَفَاضَ ٱلنَّاسُ وَٱسۡتَغۡفِرُواْ ٱللَّهَۚ إِنَّ ٱللَّهَ غَفُورٞ رَّحِيمٞ
199. Puis déferlez d’où les gens ont (toujours) déferlé,[69] et demandez le pardon d’Allah car Allah est Absoluteur et Tout Miséricordieux.
[69] Depuis avant l’islam.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
فَإِذَا قَضَيۡتُم مَّنَٰسِكَكُمۡ فَٱذۡكُرُواْ ٱللَّهَ كَذِكۡرِكُمۡ ءَابَآءَكُمۡ أَوۡ أَشَدَّ ذِكۡرٗاۗ فَمِنَ ٱلنَّاسِ مَن يَقُولُ رَبَّنَآ ءَاتِنَا فِي ٱلدُّنۡيَا وَمَا لَهُۥ فِي ٱلۡأٓخِرَةِ مِنۡ خَلَٰقٖ
200. Lorsque vous aurez achevé votre rituel, invoquez Allah ainsi que vous invoquiez vos pères, ou en plus fervent encore. Or il est des gens qui disent : « Seigneur ! Comble-nous en ce bas monde ! » Ceux-là n’auront aucune part dans l’autre monde.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَمِنۡهُم مَّن يَقُولُ رَبَّنَآ ءَاتِنَا فِي ٱلدُّنۡيَا حَسَنَةٗ وَفِي ٱلۡأٓخِرَةِ حَسَنَةٗ وَقِنَا عَذَابَ ٱلنَّارِ
201. Et il en est qui disent : « Seigneur ! Puisses-Tu nous accorder un bienfait en ce bas monde et un bienfait dans l’autre monde, et nous préserver du supplice du Feu ! »
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
أُوْلَٰٓئِكَ لَهُمۡ نَصِيبٞ مِّمَّا كَسَبُواْۚ وَٱللَّهُ سَرِيعُ ٱلۡحِسَابِ
202. Ceux-là auront une part conforme à leurs œuvres acquises, car Allah est prompt à dresser les comptes.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:

۞ وَٱذۡكُرُواْ ٱللَّهَ فِيٓ أَيَّامٖ مَّعۡدُودَٰتٖۚ فَمَن تَعَجَّلَ فِي يَوۡمَيۡنِ فَلَآ إِثۡمَ عَلَيۡهِ وَمَن تَأَخَّرَ فَلَآ إِثۡمَ عَلَيۡهِۖ لِمَنِ ٱتَّقَىٰۗ وَٱتَّقُواْ ٱللَّهَ وَٱعۡلَمُوٓاْ أَنَّكُمۡ إِلَيۡهِ تُحۡشَرُونَ
203. Invoquez Allah en des jours précis. Mais celui qui se hâte en deux jours n’aura pas péché ; et celui qui s’attarde n’aura pas, non plus, péché. Craignez Allah. Sachez que c’est vers Lui que vous serez ramenés en foule.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَمِنَ ٱلنَّاسِ مَن يُعۡجِبُكَ قَوۡلُهُۥ فِي ٱلۡحَيَوٰةِ ٱلدُّنۡيَا وَيُشۡهِدُ ٱللَّهَ عَلَىٰ مَا فِي قَلۡبِهِۦ وَهُوَ أَلَدُّ ٱلۡخِصَامِ
204. Il est parmi les hommes celui dont te plaît le propos sur la vie en ce bas monde, qui prend Allah à témoin (pour convaincre) de ce qu’il a dans le cœur, [70] alors qu’il est le plus farouche des adversaires.
[70] Nous avons ajouté l’expression « pour convaincre » car il est question ici de ces hypocrites qui tiennent absolument à persuader les gens qu’ils sont sincères. Et ils ne se gênent pas, pour cela, de prendre à témoin Allah. Ils savent bien pourtant que c’est un péché majeur que celui de s’obstiner à défier les lois d’Allah. Mais en les défiant, n’est-ce pas défier le Créateur Lui-même, gloire Lui soit rendue ?
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَإِذَا تَوَلَّىٰ سَعَىٰ فِي ٱلۡأَرۡضِ لِيُفۡسِدَ فِيهَا وَيُهۡلِكَ ٱلۡحَرۡثَ وَٱلنَّسۡلَۚ وَٱللَّهُ لَا يُحِبُّ ٱلۡفَسَادَ
205. Sitôt le dos tourné, il parcourt la terre pour y semer la corruption, ravager les récoltes et le bétail. Et Allah n’aime pas la corruption.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَإِذَا قِيلَ لَهُ ٱتَّقِ ٱللَّهَ أَخَذَتۡهُ ٱلۡعِزَّةُ بِٱلۡإِثۡمِۚ فَحَسۡبُهُۥ جَهَنَّمُۖ وَلَبِئۡسَ ٱلۡمِهَادُ
206. Quand il lui est dit : « Crains Allah ! » (le vertige de) la fierté pécheresse le prend. La Géhenne lui suffira et quelle terrible couche il aura !
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَمِنَ ٱلنَّاسِ مَن يَشۡرِي نَفۡسَهُ ٱبۡتِغَآءَ مَرۡضَاتِ ٱللَّهِۚ وَٱللَّهُ رَءُوفُۢ بِٱلۡعِبَادِ
207. Et il est parmi les hommes celui qui se voue complètement à obtenir la satisfaction d’Allah. Allah est Tout Compatissant envers Ses serviteurs.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
يَٰٓأَيُّهَا ٱلَّذِينَ ءَامَنُواْ ٱدۡخُلُواْ فِي ٱلسِّلۡمِ كَآفَّةٗ وَلَا تَتَّبِعُواْ خُطُوَٰتِ ٱلشَّيۡطَٰنِۚ إِنَّهُۥ لَكُمۡ عَدُوّٞ مُّبِينٞ
208. Ô vous qui avez cru ! Entrez tous en Islam, n’emboîtez pas le pas à Satan car il est, pour vous, un ennemi avéré.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
فَإِن زَلَلۡتُم مِّنۢ بَعۡدِ مَا جَآءَتۡكُمُ ٱلۡبَيِّنَٰتُ فَٱعۡلَمُوٓاْ أَنَّ ٱللَّهَ عَزِيزٌ حَكِيمٌ
209. Mais, si vous avez dévié, après que vous sont venues les preuves évidentes, sachez alors qu’Allah est Tout- Puissant et Sage.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
هَلۡ يَنظُرُونَ إِلَّآ أَن يَأۡتِيَهُمُ ٱللَّهُ فِي ظُلَلٖ مِّنَ ٱلۡغَمَامِ وَٱلۡمَلَٰٓئِكَةُ وَقُضِيَ ٱلۡأَمۡرُۚ وَإِلَى ٱللَّهِ تُرۡجَعُ ٱلۡأُمُورُ
210. Qu’attendent-ils sinon qu’Allah leur vienne à l’ombre des nuages, et (avec Lui) les Anges ? Leur sort en sera alors décrété, car c’est à Allah que Toutes les choses sont certes ramenées.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:

سَلۡ بَنِيٓ إِسۡرَٰٓءِيلَ كَمۡ ءَاتَيۡنَٰهُم مِّنۡ ءَايَةِۭ بَيِّنَةٖۗ وَمَن يُبَدِّلۡ نِعۡمَةَ ٱللَّهِ مِنۢ بَعۡدِ مَا جَآءَتۡهُ فَإِنَّ ٱللَّهَ شَدِيدُ ٱلۡعِقَابِ
211. Demande aux Enfants d’Israël combien de preuves évidentes Nous leur avons apportées. Celui qui déforme la faveur (la religion) d’Allah quand elle lui est déjà parvenue, (qu’il sache qu’) Allah a le châtiment terrible.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
زُيِّنَ لِلَّذِينَ كَفَرُواْ ٱلۡحَيَوٰةُ ٱلدُّنۡيَا وَيَسۡخَرُونَ مِنَ ٱلَّذِينَ ءَامَنُواْۘ وَٱلَّذِينَ ٱتَّقَوۡاْ فَوۡقَهُمۡ يَوۡمَ ٱلۡقِيَٰمَةِۗ وَٱللَّهُ يَرۡزُقُ مَن يَشَآءُ بِغَيۡرِ حِسَابٖ
212. À ceux qui ont mécru, la vie en ce bas monde a été embellie. Eux se raillent de ceux qui ont cru. Mais ceux qui auront craint pieusement (Allah) seront au-dessus d’eux, au Jour de la Résurrection. Et Allah donne sans compter à qui Il veut.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
كَانَ ٱلنَّاسُ أُمَّةٗ وَٰحِدَةٗ فَبَعَثَ ٱللَّهُ ٱلنَّبِيِّـۧنَ مُبَشِّرِينَ وَمُنذِرِينَ وَأَنزَلَ مَعَهُمُ ٱلۡكِتَٰبَ بِٱلۡحَقِّ لِيَحۡكُمَ بَيۡنَ ٱلنَّاسِ فِيمَا ٱخۡتَلَفُواْ فِيهِۚ وَمَا ٱخۡتَلَفَ فِيهِ إِلَّا ٱلَّذِينَ أُوتُوهُ مِنۢ بَعۡدِ مَا جَآءَتۡهُمُ ٱلۡبَيِّنَٰتُ بَغۡيَۢا بَيۡنَهُمۡۖ فَهَدَى ٱللَّهُ ٱلَّذِينَ ءَامَنُواْ لِمَا ٱخۡتَلَفُواْ فِيهِ مِنَ ٱلۡحَقِّ بِإِذۡنِهِۦۗ وَٱللَّهُ يَهۡدِي مَن يَشَآءُ إِلَىٰ صِرَٰطٖ مُّسۡتَقِيمٍ
213. Les hommes (à l’origine) étaient une seule nation. Allah envoya alors les Prophètes en annonciateurs d’heureuses nouvelles et en avertisseurs. Il fit descendre avec eux (en révélation) le Livre de la vérité pour juger entre les hommes quant aux questions à propos desquelles ils divergeaient. Or, par hostilité des uns envers les autres, seuls divergeaient à propos (du Livre) ceux à qui il fut donné après que leur furent parvenues les preuves évidentes ! Allah, par Sa permission, guida ainsi ceux qui ont cru vers la vérité à propos de laquelle d’autres divergeaient. Et Allah guide qui Il veut vers la voie droite.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
أَمۡ حَسِبۡتُمۡ أَن تَدۡخُلُواْ ٱلۡجَنَّةَ وَلَمَّا يَأۡتِكُم مَّثَلُ ٱلَّذِينَ خَلَوۡاْ مِن قَبۡلِكُمۖ مَّسَّتۡهُمُ ٱلۡبَأۡسَآءُ وَٱلضَّرَّآءُ وَزُلۡزِلُواْ حَتَّىٰ يَقُولَ ٱلرَّسُولُ وَٱلَّذِينَ ءَامَنُواْ مَعَهُۥ مَتَىٰ نَصۡرُ ٱللَّهِۗ أَلَآ إِنَّ نَصۡرَ ٱللَّهِ قَرِيبٞ
214. Or donc, pensiez-vous pouvoir entrer au Paradis quand vous n’avez encore rien connu de semblable à ce qu’ont connu ceux (qui vécurent) avant vous ? Ils furent si touchés par la misère et la maladie, si terriblement ébranlés que le Messager et ceux qui croyaient avec lui demandèrent : « Quand viendra donc le secours d’Allah ? » Certes, le secours d’Allah est tout proche.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
يَسۡـَٔلُونَكَ مَاذَا يُنفِقُونَۖ قُلۡ مَآ أَنفَقۡتُم مِّنۡ خَيۡرٖ فَلِلۡوَٰلِدَيۡنِ وَٱلۡأَقۡرَبِينَ وَٱلۡيَتَٰمَىٰ وَٱلۡمَسَٰكِينِ وَٱبۡنِ ٱلسَّبِيلِۗ وَمَا تَفۡعَلُواْ مِنۡ خَيۡرٖ فَإِنَّ ٱللَّهَ بِهِۦ عَلِيمٞ
215. Ils t’interrogent à propos de ce qu’ils doivent dépenser. Dis : « Ce que vous dépensez en bien sera au profit des deux parents, des proches, des orphelins, des pauvres et des voyageurs de grand chemin. Et tout ce que vous faites comme bien, Allah certainement le Sait. »
Các Tafsir tiếng Ả-rập:

كُتِبَ عَلَيۡكُمُ ٱلۡقِتَالُ وَهُوَ كُرۡهٞ لَّكُمۡۖ وَعَسَىٰٓ أَن تَكۡرَهُواْ شَيۡـٔٗا وَهُوَ خَيۡرٞ لَّكُمۡۖ وَعَسَىٰٓ أَن تُحِبُّواْ شَيۡـٔٗا وَهُوَ شَرّٞ لَّكُمۡۚ وَٱللَّهُ يَعۡلَمُ وَأَنتُمۡ لَا تَعۡلَمُونَ
216. Le combat vous a été prescrit quoique vous le haïssiez. Or peut-être haïssez-vous une chose alors qu’elle est pour vous un bien et peut-être aimez-vous une chose alors qu’elle est pour vous un mal. Puis c’est Allah Qui Sait, et c’est vous qui ne savez pas.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
يَسۡـَٔلُونَكَ عَنِ ٱلشَّهۡرِ ٱلۡحَرَامِ قِتَالٖ فِيهِۖ قُلۡ قِتَالٞ فِيهِ كَبِيرٞۚ وَصَدٌّ عَن سَبِيلِ ٱللَّهِ وَكُفۡرُۢ بِهِۦ وَٱلۡمَسۡجِدِ ٱلۡحَرَامِ وَإِخۡرَاجُ أَهۡلِهِۦ مِنۡهُ أَكۡبَرُ عِندَ ٱللَّهِۚ وَٱلۡفِتۡنَةُ أَكۡبَرُ مِنَ ٱلۡقَتۡلِۗ وَلَا يَزَالُونَ يُقَٰتِلُونَكُمۡ حَتَّىٰ يَرُدُّوكُمۡ عَن دِينِكُمۡ إِنِ ٱسۡتَطَٰعُواْۚ وَمَن يَرۡتَدِدۡ مِنكُمۡ عَن دِينِهِۦ فَيَمُتۡ وَهُوَ كَافِرٞ فَأُوْلَٰٓئِكَ حَبِطَتۡ أَعۡمَٰلُهُمۡ فِي ٱلدُّنۡيَا وَٱلۡأٓخِرَةِۖ وَأُوْلَٰٓئِكَ أَصۡحَٰبُ ٱلنَّارِۖ هُمۡ فِيهَا خَٰلِدُونَ
217. Ils t’interrogent à propos du mois sacré et (se demandent) si le combat y est permis. Dis : « Le combat y est un péché majeur mais, plus grave encore que le meurtre est (le péché) d’entraver le passage vers le chemin d’Allah, de mécroire en Lui, de (profaner) la Mosquée Sacrée et d’en expulser les habitants. L’associâtrie est plus terrible que la tuerie. » Ils n’arrêteront pas de vous combattre jusqu’à ce qu’ils vous fassent, s’ils peuvent, apostasier[71] votre religion. Or celui qui d’entre vous apostasie sa religion et meurt en mécréant, nulles seront ses œuvres en ce bas monde et dans l’autre. Ceux-là sont les hôtes du Feu, où ils séjourneront pour l’éternité.
[71] Le verbe « apostasier » signifie se détourner de sa religion, abjurer sa foi. Celui qui fait acte d’apostasie est un apostat : مرتدّ
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
إِنَّ ٱلَّذِينَ ءَامَنُواْ وَٱلَّذِينَ هَاجَرُواْ وَجَٰهَدُواْ فِي سَبِيلِ ٱللَّهِ أُوْلَٰٓئِكَ يَرۡجُونَ رَحۡمَتَ ٱللَّهِۚ وَٱللَّهُ غَفُورٞ رَّحِيمٞ
218. Ceux qui ont cru, qui ont émigré et lutté pour la cause d’Allah, ceux-là espèrent la miséricorde d’Allah. Car Allah est Absoluteur et Tout Miséricordieux.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
۞ يَسۡـَٔلُونَكَ عَنِ ٱلۡخَمۡرِ وَٱلۡمَيۡسِرِۖ قُلۡ فِيهِمَآ إِثۡمٞ كَبِيرٞ وَمَنَٰفِعُ لِلنَّاسِ وَإِثۡمُهُمَآ أَكۡبَرُ مِن نَّفۡعِهِمَاۗ وَيَسۡـَٔلُونَكَ مَاذَا يُنفِقُونَۖ قُلِ ٱلۡعَفۡوَۗ كَذَٰلِكَ يُبَيِّنُ ٱللَّهُ لَكُمُ ٱلۡأٓيَٰتِ لَعَلَّكُمۡ تَتَفَكَّرُونَ
219. Ils t’interrogent sur le vin et les jeux de hasard (maysir). Dis : « Il y a dans les deux un grand péché et certains profits pour les hommes. Mais leur péché est plus grand encore que leur profit. » Et ils t’interrogent à propos de ce qu’ils doivent donner en aumône. Dis : « Ce que vous possédez en excès. » C’est ainsi qu’Allah vous expose clairement Ses versets, afin que vous méditiez
Các Tafsir tiếng Ả-rập:

فِي ٱلدُّنۡيَا وَٱلۡأٓخِرَةِۗ وَيَسۡـَٔلُونَكَ عَنِ ٱلۡيَتَٰمَىٰۖ قُلۡ إِصۡلَاحٞ لَّهُمۡ خَيۡرٞۖ وَإِن تُخَالِطُوهُمۡ فَإِخۡوَٰنُكُمۡۚ وَٱللَّهُ يَعۡلَمُ ٱلۡمُفۡسِدَ مِنَ ٱلۡمُصۡلِحِۚ وَلَوۡ شَآءَ ٱللَّهُ لَأَعۡنَتَكُمۡۚ إِنَّ ٱللَّهَ عَزِيزٌ حَكِيمٞ
220. sur ce bas monde et sur l’autre monde. Ils t’interrogent enfin sur les orphelins. Dis : « Agir pour leur bien c’est ce qu’il y a de mieux (à faire). Et si vous mêlez (vos biens) aux leurs, ils sont alors vos frères. » Allah Sait qui est le corrupteur et qui est le bienfaiteur. Et s’Il l’avait voulu, Allah vous aurait accablés, car Allah est Tout- Puissant et Sage.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَلَا تَنكِحُواْ ٱلۡمُشۡرِكَٰتِ حَتَّىٰ يُؤۡمِنَّۚ وَلَأَمَةٞ مُّؤۡمِنَةٌ خَيۡرٞ مِّن مُّشۡرِكَةٖ وَلَوۡ أَعۡجَبَتۡكُمۡۗ وَلَا تُنكِحُواْ ٱلۡمُشۡرِكِينَ حَتَّىٰ يُؤۡمِنُواْۚ وَلَعَبۡدٞ مُّؤۡمِنٌ خَيۡرٞ مِّن مُّشۡرِكٖ وَلَوۡ أَعۡجَبَكُمۡۗ أُوْلَٰٓئِكَ يَدۡعُونَ إِلَى ٱلنَّارِۖ وَٱللَّهُ يَدۡعُوٓاْ إِلَى ٱلۡجَنَّةِ وَٱلۡمَغۡفِرَةِ بِإِذۡنِهِۦۖ وَيُبَيِّنُ ءَايَٰتِهِۦ لِلنَّاسِ لَعَلَّهُمۡ يَتَذَكَّرُونَ
221. N’épousez pas les (femmes) associâtres avant qu’elles n’aient cru. Une esclave croyante vaut en effet mieux qu’une associâtre, même si celle-ci vous plaît. Ne donnez pas (vos femmes en) épouses aux associâtres avant qu’ils n’aient cru. Un esclave croyant vaut en effet mieux qu’un associâtre, même si celui-ci vous plaît. Ceux-là appellent vers le Feu alors qu’Allah appelle, par Sa permission, vers le Paradis et le pardon. Et Il expose clairement Ses Signes aux hommes afin qu’ils se rappellent.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَيَسۡـَٔلُونَكَ عَنِ ٱلۡمَحِيضِۖ قُلۡ هُوَ أَذٗى فَٱعۡتَزِلُواْ ٱلنِّسَآءَ فِي ٱلۡمَحِيضِ وَلَا تَقۡرَبُوهُنَّ حَتَّىٰ يَطۡهُرۡنَۖ فَإِذَا تَطَهَّرۡنَ فَأۡتُوهُنَّ مِنۡ حَيۡثُ أَمَرَكُمُ ٱللَّهُۚ إِنَّ ٱللَّهَ يُحِبُّ ٱلتَّوَّٰبِينَ وَيُحِبُّ ٱلۡمُتَطَهِّرِينَ
222. Et ils t’interrogent sur la menstruation (des femmes). Dis : « Cela est nuisible (à votre santé). Éloignez-vous donc des femmes pendant la crise menstruelle et ne les approchez que lorsqu’elles redeviendront pures. Alors, une fois qu’elles seront redevenues pures, reprenez vos rapports intimes avec elles selon ce qu’Allah vous a ordonné. Allah aime les repentants et Il aime ceux qui s’emploient à se purifier.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
نِسَآؤُكُمۡ حَرۡثٞ لَّكُمۡ فَأۡتُواْ حَرۡثَكُمۡ أَنَّىٰ شِئۡتُمۡۖ وَقَدِّمُواْ لِأَنفُسِكُمۡۚ وَٱتَّقُواْ ٱللَّهَ وَٱعۡلَمُوٓاْ أَنَّكُم مُّلَٰقُوهُۗ وَبَشِّرِ ٱلۡمُؤۡمِنِينَ
223. Vos femmes sont pour vous un champ à labourer.[72] Alors, abordez votre (champ de) labour où[73] et quand vous voulez. Avancez (les bonnes œuvres) dans votre propre intérêt. Craignez Allah et sachez que vous allez Le rencontrer. Et annonce l’heureuse nouvelle aux croyants !
[72] Cette métaphore agricole connote la notion de productivité et de procréation sur laquelle est fondé l’acte sexuel dans le cadre licite du mariage.
[73] Ce pronom adverbial de lieu (locatif) ne désigne pas les parties du corps où il serait permis de pénétrer l’épouse mais l’endroit où l’on est libre de copuler. De cette façon l’interprétation fautive du verset comme incitation à sodomiser la femme est exclue.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَلَا تَجۡعَلُواْ ٱللَّهَ عُرۡضَةٗ لِّأَيۡمَٰنِكُمۡ أَن تَبَرُّواْ وَتَتَّقُواْ وَتُصۡلِحُواْ بَيۡنَ ٱلنَّاسِۚ وَٱللَّهُ سَمِيعٌ عَلِيمٞ
224. Ne faites pas du nom d’Allah un prétexte à vos serments pour vous dispenser d’être bienfaisants, d’avoir la piété et de réconcilier les gens. Allah Entend Tout et Il est Omniscient.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:

لَّا يُؤَاخِذُكُمُ ٱللَّهُ بِٱللَّغۡوِ فِيٓ أَيۡمَٰنِكُمۡ وَلَٰكِن يُؤَاخِذُكُم بِمَا كَسَبَتۡ قُلُوبُكُمۡۗ وَٱللَّهُ غَفُورٌ حَلِيمٞ
225. Allah ne vous reprochera pas les expressions abusives dans vos serments mais vous reprochera ce que vos cœurs ont acquis. Allah est Absoluteur et Longanime.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
لِّلَّذِينَ يُؤۡلُونَ مِن نِّسَآئِهِمۡ تَرَبُّصُ أَرۡبَعَةِ أَشۡهُرٖۖ فَإِن فَآءُو فَإِنَّ ٱللَّهَ غَفُورٞ رَّحِيمٞ
226. Pour ceux qui font serment de ne plus approcher leurs femmes, un délai de quatre mois est fixé (pour se rétracter). Et s’ils se rétractent, alors Allah est Absoluteur et Tout Miséricordieux.[74]
[74] Il est sous entendu par là que le délai est annulé.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَإِنۡ عَزَمُواْ ٱلطَّلَٰقَ فَإِنَّ ٱللَّهَ سَمِيعٌ عَلِيمٞ
227. Et si (au contraire) ils décident le divorce, alors Allah Entend Tout et Il est Omniscient.[75]
[75] Il est, cette fois, sous entendu que le divorce est effectif.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
وَٱلۡمُطَلَّقَٰتُ يَتَرَبَّصۡنَ بِأَنفُسِهِنَّ ثَلَٰثَةَ قُرُوٓءٖۚ وَلَا يَحِلُّ لَهُنَّ أَن يَكۡتُمۡنَ مَا خَلَقَ ٱللَّهُ فِيٓ أَرۡحَامِهِنَّ إِن كُنَّ يُؤۡمِنَّ بِٱللَّهِ وَٱلۡيَوۡمِ ٱلۡأٓخِرِۚ وَبُعُولَتُهُنَّ أَحَقُّ بِرَدِّهِنَّ فِي ذَٰلِكَ إِنۡ أَرَادُوٓاْ إِصۡلَٰحٗاۚ وَلَهُنَّ مِثۡلُ ٱلَّذِي عَلَيۡهِنَّ بِٱلۡمَعۡرُوفِۚ وَلِلرِّجَالِ عَلَيۡهِنَّ دَرَجَةٞۗ وَٱللَّهُ عَزِيزٌ حَكِيمٌ
228. Les divorcées doivent attendre que trois cycles menstruels se soient écoulés; et il n’est nullement licite pour elles de taire ce qu’Allah a créé dans leurs matrices, si elles croient en Allah et au Jour Dernier. Leurs époux, entre-temps, ont plein droit de les reprendre s’ils souhaitent une réconciliation. Les femmes, quant à elles, ont des droits comme elles ont des obligations, conformément aux bienséances.[76] Les hommes, cependant, leur sont d’un cran supérieurs ; et Allah est Tout- Puissant et Sage.
[76] Le mot doit être employé au pluriel. Il a le sens de: règles conformes à l’usage reconnu convenable à une époque donnée, et dans une société donnée. Employé au singulier, le mot « bienséance » tendrait à la péjoration : protocole social, apparences à sauver pour ne pas choquer l’étiquette sociale, etc. C’est pourquoi nous lui avons préféré le pluriel.
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
ٱلطَّلَٰقُ مَرَّتَانِۖ فَإِمۡسَاكُۢ بِمَعۡرُوفٍ أَوۡ تَسۡرِيحُۢ بِإِحۡسَٰنٖۗ وَلَا يَحِلُّ لَكُمۡ أَن تَأۡخُذُواْ مِمَّآ ءَاتَيۡتُمُوهُنَّ شَيۡـًٔا إِلَّآ أَن يَخَافَآ أَلَّا يُقِيمَا حُدُودَ ٱللَّهِۖ فَإِنۡ خِفۡتُمۡ أَلَّا يُقِيمَا حُدُودَ ٱللَّهِ فَلَا جُنَاحَ عَلَيۡهِمَا فِيمَا ٱفۡتَدَتۡ بِهِۦۗ تِلۡكَ حُدُودُ ٱللَّهِ فَلَا تَعۡتَدُوهَاۚ وَمَن يَتَعَدَّ حُدُودَ ٱللَّهِ فَأُوْلَٰٓئِكَ هُمُ ٱلظَّٰلِمُونَ
229. Le divorce est (prononcé) deux fois, puis c’est soit le maintien avec les égards,[77] soit la libération avec bonté. Il ne vous est pas permis de reprendre quoi que ce soit de ce que vous leur avez offert (comme dot et comme présents), sauf si les deux conjoints craignent de ne pas observer les limites[78] d’Allah. Alors, si vous craignez qu’ils n’observent point les limites d’Allah, il n’y aura pas péché si la femme rachète sa liberté (par une partie de sa dot). Ce sont là les limites d’Allah. Alors ne les enfreignez pas. Car ceux qui enfreignent les limites d’Allah, ceux-là sont les injustes.
[77] Égards dus aux bienséances.
[78] Les lois d’Allah (hudûd).
Các Tafsir tiếng Ả-rập:
فَإِن طَلَّقَهَا فَلَا تَحِلُّ لَهُۥ مِنۢ بَعۡدُ حَتَّىٰ تَنكِحَ زَوۡجًا غَيۡرَهُۥۗ فَإِن طَلَّقَهَا فَلَا جُنَاحَ عَلَيۡهِمَآ أَن يَتَرَاجَعَآ إِن ظَنَّآ أَن يُقِيمَا حُدُودَ ٱللَّهِۗ وَتِلۡكَ حُدُودُ ٱللَّهِ يُبَيِّنُهَا لِقَوۡمٖ يَعۡلَمُونَ
230. S’il divorce d’avec elle,[79] elle ne lui est plus licite jusqu’à ce qu’elle en épouse un autre. Et si celui-ci divorce d’avec elle, le (premier) couple ne commet aucun péché à revenir (à la vie conjugale), pourvu que les deux conjoints pensent pouvoir observer les limites d’Allah. Telles sont donc les limites d’Allah qu’Il expose clairement à un peuple qui sait.